Input your search keywords and press Enter.

UN SURVEILLANT GÉNÉRAL CONFISQUE LE PORTABLE D’UNE ÉLÈVE ET DÉCOUVRE QUE CETTE DERNIÈRE RÉALISE DES SCÈNES PORNOGRAPHIQUES DE SA MAMAN ET SON AMANT.

Il est 9h ce matin, lorsque madame Efouba diane, parent d’une élève de classe de Terminale A4 Espagnol débarque toute furieuse au lycée à bord de sa Rav 4 et demande à voir le proviseur du lycée qui n’était pas encore là. Très pressée, la mère se dirige tout droit dans la classe de sa fille qui était en cours d’anglais, elle demande auprès de la professeure d’anglais qu’elle veut parler à sa fille, toute chose que lui permettra aisément cette dernière. Elle demande à sa fille où se trouve le bureau du surveillant général qui quelques jours plutôt avait confisqué son téléphone de marque tecno, à l’intérieur duquel il y avait une carte mémoire de 8 gigas, mais avant de laisser partir l’élève en classe, il décida de mettre la carte mémoire en lecture et il obligea l’élève à regarder le contenu avec lui.

Parmi les documents contenus dans la carte multimédia des films pas très catholiques qu’on déconseillerai aux moins de 20 ans. Je vous épargne de la suite des commentaires liés à ce film entre le surveillant général et l’élève. Le professeur à la suite de tout ceci confisqué non seulement le téléphone mais aussi la carte 8 gigas donc le contenu semblait visiblement fasciner le Surveillant Général.

La mère de l’élève après avoir pris connaissance du lieu où se trouvait le bureau du surveillant, s’y est rendue en compagnie de sa fille très furieuse. A peine dans le bureau de ce dernier elle professe des paroles amères à l’égard de ce dernier, qui selon elle ne peut s’acheter un téléphone d’une telle marque avec son « maigre salaire de catéchiste », voilà pourquoi il a osé confisquer celui de sa fille. Elle a martelé « pour qui se prend t-il pour organiser des séances de visionnage pornographique avec ma fille ? Pervers que tu sois, que voulais tu violer ma fille ? ».

Mais la suite sera encore plus embarrassante car la maman étant confiante a laissé sa fille les balader à travers la mémoire du téléphone jusqu’à ce qu’une vidéo soit choisie. Les encadreurs du lycée ont été surpris de constater que la vidéo mettait en évidence un film entre la maman et son amant dans une chambre, et qui était réalisé par sa propre fille. Cette maman s’est écroulée et ce n’est qu’à l’hôpital le plus proche qu’elle a pu se relever 35 minutes après.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.