Input your search keywords and press Enter.

Nyong et Kellé : les populations remercient Paul Biya pour la construction d’un pont sur le fleuve Nyong à Malombo en 2023

En attendant la réalisation d’un ouvrage d’art et de ses accès, décidée par le Chef de l’Etat, deux embarcations motorisées ont été rétrocédées, le 30 août 2022, par le Ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, à la Commune de Malombo, arrondissement de Makak, département du Nyong et Kellé, sous fortement appréciation des populations de la localité, par la voix du maire et des chefs traditionnels.

La rétrocession des deux embarcations mises à la disposition des populations de la localité de Malombo, le 30 août 2022, par le Ministre camerounais des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, à la Commune de Malombo, arrondissement de Makak, département du Nyong et Kellé, a été fortement appréciée par les populations de la localité. C’est à travers un rituel symbolique, effectué par les chefs traditionnels, comme pour sanctifier les lieux et conjurer les événements malheureux qui ont coûté la vie à plusieurs citoyens lors des traversées du fleuve. Présents à la cérémonie, le Ministre des Affaires sociale, Pauline Irène Nguene ; le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux publics chargé des routes ; le Gouverneur de la région du Centre ; et les autorités administratives, politiques, religieuses et traditionnelles.

Parés de leurs attributs de chefs, les autorités traditionnelles, vêtues des gilets de sécurité, ont effectué, à bord des deux embarcations motorisées, la première traversée du fleuve à bord. Manœuvre saluée et acclamée par les populations, venues nombreuses pour apprécier la sécurité désormais garantie à travers cette solution immédiate hautement instruite, par le Président de la république, Paul Biya

Bien avant ces moments symboliques, le Ministre des Travaux publics a précisé que sa présence sur les lieux a pour but d’informer les autorités administratives et municipales, les parlementaires, les chefs traditionnels, les dignitaires religieux, les leaders d’opinion et les populations en général, de la décision du Président Paul Biya et les mesures gouvernementales arrêtées pour une traversée désormais sécurisée du Fleuve Nyong à Malombo. Trois mesures ont donc été arrêtées, la première permettra dans l’immédiat d’assurer la traversée sécurisée du fleuve, à l’aide de pirogues motorisées. Parallèlement, les travaux de réhabilitation du bac de franchissement sont en cours d’exécution par l’entreprise Ecta Btp, pour une livraison dans un délai raisonnable. Pour résoudre définitivement les problèmes liées à cette traversée, le Mintp Nganou Djoumessi a annoncé la construction dès l’exercice 2023, d’un ouvrage d’art et de ses accès, tel que décidé par le Chef de l’Etat.

Les deux embarcations de traversée récemment acquises par le Ministère des Travaux Publics ont ainsi été mises à la disposition de la Commune de Makak. Ces embarcations ont une puissance de 40 chevaux chacune, avec une capacité de 17 places dont 02 membres d’équipage. Outre les places assises, les embarcations disposent de compartiments pour le transbordement des bagages. Pour leur exploitation optimale, le Mintp a assuré la formation de 08 personnes sélectionnées, par le Maire de la Commune de Makak. La commune bénéficiera en outre de l’appui logistique et technique du ministère des Travaux publics. Une convention a d’ailleurs été signée entre le département ministériel et le maire de la commune.

Le pont de tous les espoirs

Selon le Ministre Nganou Djoumessi, les études détaillées ont été réalisées en 2007 en vue de la construction de l’ouvrage par le Bureau d’études techniques Ecta Btp, à l’issue desquelles, il a été retenu comme solution technique de franchissement, la construction d’un pont à tablier mixte acier-béton armé, avec bipoutre métallique, de 160 m de long. Compte-tenu du temps écoulé depuis la réalisation en 2007 de ces études du pont sur le Nyong à Malombo, le Mintp a instruit en urgence au Directeur général des Etudes techniques de mettre en place une équipe de travail pour l’actualisation desdites études d’une part, et pour les études de faisabilité en vue de la mise en place d’un Bac sur le site de Ndamba-Lipem. L’infrastructure coûtera environ 13 milliards Fcfa Ttc, travaux et contrôle technique.

L’ouvrage d’art ainsi programmé va permettre d’améliorer la fluidité de la circulation, en particulier, le transport des personnes et marchandises, afin d’accroitre la compétitivité de la chaîne de transport dans le département du Nyong et Kellé et entre ce dernier et ceux limitrophes tels le Mfoundi et la Sanaga-Maritime ; ainsi que les départements du Nkam et du Wouri. Ceci en combinaison avec les gares ferroviaires de Makak, Minka’a et Mom. De même, sa mise en service permettra de sécuriser et de pérenniser la traversée du fleuve Nyong au niveau de Malombo, et de valoriser le potentiel touristique de la zone, notamment avec la chute de Mpoumé, qui se situe à 744 m environ du fleuve.

S’agissant des voies d’accès, il est prévu l’aménagement de 960 m avec un profil en travers de 1x 2 voies de 3,5 m chacune et 2 accotements de 1,5 m chacun de part et d’autre des voies. La structure de chaussée est présentée comme suit: couche de roulement en béton bitumineux 5 cm; couche de base en grave concassé 0/31,5 de 20 cm; couche de fondation en grave latéritique de 25 cm et un revêtement en enduit superficiel bicouche sur les accotements. Le projet sera financé par le budget du Ministère des Travaux publics, exercices 2023 et suivants.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.