Input your search keywords and press Enter.

LA FORMATION DES PERSONNELS DE SANTE EN DISCUSSION A YDE

Pendant deux jours, les experts venus des quatre coins du pays vont échanger sur de nombreux points qui apporteront de la valeur ajouté dans la formation du personnel de santé.


Le gouvernement camerounais à travers le ministre en charge de la santé veut transformer le système sanitaire, le rendre plus efficace et rentrer dans le concert des nations modernes en terme de santé publique.


Pour cela, une rencontre entre les experts de la santé, les representants des établissements de formation des personnels de santé et le ministre de la santé a eu pour point de chute l’hôtel Mont Mfebe de Yaoundé avec comme objectif de réfléchir sur des programmes qui permettront aux étudiant de santé publiques d’être plus efficace sur le terrain.


” Nous sommes entrain de réunir les experts de la santé pour essayer de réfléchir sur les programmes et comment faire pour être pour nos personnels de la santé plus efficace sur le terrain”

a déclaré le patron de la santé


Pendant deux jours, ces différents experts venus des quatre coins du pays vont échanger sur de nombreux points notamment, la gestion des écoles, l’harmonisation de la grille d’évaluation des examens pratique de certification ou encore l’évaluation de la formation des sages femme et l’harmonisation de la présentation des résultats.


” Depuis prêts d’un an nous essayé de mettre en place des reformes étant conscient du fait que, la qualité des soins est tributaire des enseignements et des ressources humaines qui sont issues des écoles de formations de santé tant qui publique que privé. le ministre de la santé a souhaité que un certain nombre de reforme soit entreprise notamment l’harmonisation des curruculas.”

ELLA MGBWA Emile
Directeur des ressources humaines au ministère de la santé


Argue ELLA MGBWA Emile directeur des ressources humaines au ministère de la santé par-ailleurs superviseur adjoint de la conférence des directeurs des écoles de formation des infirmiers, sages femmes et medico sanitaire.


Depuis l’avènement de la pandémie du covid 19, le gouvernement camerounais a eu recours aux soldats de la santé venus des écoles de formations aussi bien du publique que du privé. Cette rencontre apparaît donc comme un tremplin pour donner encore de l’étoffe qui leurs permettra de répondre sur le terrain.


Les regards sont désormais projetés vers l’issus de cette rencontre qui apportera à cours sure un plus au niveau de la formation des personnels de la santé afin qu’ils puissent administrer des soins de qualité aux patients après la fin de la formation.

Olivier DONGMO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *