Input your search keywords and press Enter.

Journée Internationale de la Jeunesse : l’édition 2022 rentre en gare


Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou a présidé, le 12 août dernier, la cérémonie protocolaire de la célébration de cette journée à Yaoundé.


« Solidarité intergénérationnelle : créer un monde pour tous les âges ». C’est sous ce thème que s’est déroulé la 23ème édition de la Journée Internationale de la Jeunesse. C’est en compagnie du Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, le Professeur Marie Thérèse Abena Ondoua, du Ministre de la formation Professionnelle, Issa Tchiroma Bakary et de plusieurs associations, partenaires nationaux et internationaux que le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou a présidé la cérémonie protocolaire de la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse. Le mot du Maire de la commune de Yaoundé 2 a marqué l’ouverture de cette cérémonie. Il a exprimé sa profonde gratitude à l’endroit du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique pour avoir choisi sa commune pour abriter cette importante cérémonie… Madame Makoudem Tene Marienne Directrice de la 7ème édition du salon de la journée internationale de la Jeunesse, prendra ensuite la parole. « Put the youth first » était son propos introductif. Celle-ci a rappelé le thème de cette 7eme édition qui est « Bâtir des modèles de résilience en milieu jeune. ». Elle a en outre remercié tour à tour, le comité d’organisation de la 7ème édition de ce salon, Le Ministre Mounouna Foutsou pour son soutien et à demander encore plus d’accompagnement pour les prochaines années. « Ça n’a pas été un long fleuve tranquille, loin de là, si je le dis c’est que c’est un mensonge. Ça a été assez difficile, mais nous avons tenu bon, parce qu’on dit que les leaders sont des gens qui font réaliser des choses. Contre vent et marrée on est arrivé à atteindre l’objectif fixé… », a-t-elle confié. « … Donc je vais dire que j’ai juste un sentiment de satisfaction, je suis pleine de gratitude, envers Dieu, envers Monsieur le Ministre qui nous soutient toujours, envers les partenaires au développement, envers également les jeunes, les exposants qui sont venus une fois de plus présenter leur savoir-faire », a-t-elle ajouté.
La présidente du Conseil National de la Jeunesse (Cnjc), Fadimatou Iyawa Ousmanou a exprimé sa joie pour la mobilisation des jeunes des 10 régions et de la Diaspora dans le cadre cette célébration. Sa gratitude va également à l’endroit du Président de la République, Paul Biya, pour sa marque d’attention à l’endroit de la Jeunesse et au gouvernement dont figure en premier lieu le département ministériel chargé de la jeunesse…
Au cours de cette cérémonie, Michèle Tagne a présenté son ouvrage intitulé « les épisodes noirs d’une jeune fille ». Par ce Roman, cette jeune, recueille les histoires courantes des Jeunes filles en proies à des violences sexuelles. Ce roman est donc une histoire réelle qui ressort le problème de la protection des bourreaux des enfants violés et harcèlement sexuellement. « Grâce au roman Rita nous faisons des sensibilisations dans les établissements scolaires, et au sorties de là, nous prenons contact avec les jeunes filles qui parviennent à s’ouvrir en racontant leur situation », indique Michelle Tagne. Y est également abordé, le harcèlement sexuel en Milieu professionnel et les moyens d’y faire face. De ce fait, Michèle Tagne a sollicité l’accompagnement du gouvernement pour parfaire cet ouvrage.
Les participants qui se sont démarqués durant ce salon ont également été primés. À cet effet, des attestations sont remis aux jeunes participants, de même qu’aux participants seniors. L’une des innovations ayant retenue l’attention pour cette édition 2022 est l’organisation d’une élection de Miss pour le compte de la 7ème édition du Salon International de la jeunesse. De ce fait, des lots ont été remis aux différents méritants. Un chèque de formation d’une somme de 200000 Fcfa a été remis à la Miss de cette année. Aussi, un matériel et des équipements sont remis au Minjec pour les CMPJ par Madame Manguele chargée des programmes pour les adolescents à L’UNFPA. Il s’agit, des Téléviseurs, des Vidéo projecteurs, des Groupes électrogène, des trépieds pour flip-chart, des baffles/Haut-parleur portable VHF à amplificateur, des lecteurs VCD/DVD, des ordinateurs desktops, des rallonges, un onduleur, des pointeurs laser, des dispositifs connexion internet (modem etc..), des chaises, un tableau d’affichage, un pénis artificiel, un utérus Artificiel, des vagins artificiels, un baby-foot.
Pour le ministre Mounouna Foutsou, au moment où prennent fin les activités liées à la commémoration de la journée internationale de la Jeunesse le Ministre il promet, de continuer l’encadrement de tous les jeunes qui ont participés à ce salon. Selon lui le thème de cette année, révèle la solidarité qui existe entre les différentes générations concernés.
Le point de chute de cette cérémonie a été marqué par le vernissage du Salon International de la Jeunesse par le Minjec.
Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.