Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : deuxième anniversaire de l’accident ferroviaire d’Esseka

Nous nous souvenons encore du déraillement survenu le 21 octobre 2016 à 13 h 30, près de la gare d’Eséka sur la ligne de Douala à Yaoundé à Éséka. Le train avait été doublé. L’accident a fait 79 morts et 551 blessés.

Le trafic routier entre Yaoundé et Douala étant coupé dans la matinée au niveau de Manyaï, dans la commune de Matomb sur la route nationale  numéro 3 en raison de la rupture d’un aqueduc. Cette route étant très fréquentée, de nombreuses personnes étaient à la recherche d’une alternative. C’est ainsi que la Camrail et la Camair-Co ont été mobilisées. La société de Transport, Logistiques et concessionnaire de l’État du Cameroun pour le transport ferroviaire ; la Camrail  devant faire face au fort afflux de voyageurs, avait décidé d’ajouter huit voitures au train 152 reliant Yaoundé à Douala qui en comptait habituellement neuf, augmentant la capacité du train à entre 1 200 et 1 300 passagers

Parti de Yaoundé à 11 h 15, le train 152 de la Camrail composé d’une locomotive tractant seize voitures et un fourgon à bagages, à destination de Douala  a déraillé à proximité de la gare d’Éséka : une quinzaine de voitures se sont renversées. À l’hôpital de district d’Éséka, plus de cinq cents blessés ont été transportés avant d’être acheminés dans des hôpitaux de Douala et de Yaoundé. Un bilan établi le 24 octobre faisait état d’au moins soixante-dix-neuf morts et de cinq cent cinquante et un blessés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.