Input your search keywords and press Enter.

Etats-Unis : Washington prend de nouvelles sanctions contre des entreprises iraniennes

De nouvelles sanctions américaines contre l’Iran ont été annoncées ce mardi 16 octobre par le secrétariat au Trésor. Vingt entreprises et cinq banques sont visées parce qu’elles soutiennent la milice Bassidji, une composante des Gardiens de la révolution accusée de recruter et de former des enfants soldats.

« C’est une étape très importante dans notre campagne de pression croissante contre le régime iranien », a affirmé un haut responsable de l’administration.

« Nous sanctionnons un réseau qui apporte une structure financière aux Bassidji. Cette milice recrute et entraîne des enfants dès l’âge de 12 ans, et les envoie combattre en Syrie pour le compte des Gardiens de la révolution », a-t-il ajouté avant de s’exclamer : « Envoyer des enfants mourir au front, les gouvernements normaux ne font pas cela ! »

Les entreprises ciblées regroupent toutes sortes d’activités : de la fabrication de tracteurs à la production d’acier, en passant par le secteur minier et bancaire. Selon le Trésor américain, il s’agit d’un « réseau multimilliardaire » ayant des liens avec l’Europe et le Moyen-Orient.

Lors de son point presse, le haut responsable de l’administration américaine a invité toutes les entités internationales à interrompre leurs transactions avec les entreprises sanctionnées avant de mettre en garde ces partenaires commerciaux. En cas de non-respect de cette injonction, ils pourraient être punis à leur tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.