Input your search keywords and press Enter.

Jif 2024 : les belles surprises du Mintp Nganou Djoumessi à ses collaboratrices

Des téléphones portables de dernière génération, une promesse de prise en charge des maladies et affections dépistées et d’amélioration des conditions de travail. Telle est la palette des gratifications que le chef du département ministériel a faites aux femmes à l’occasion de la célébration de leur journée, ce 08 mars 2024, au Cameroun.

« Ce matin déjà, avant le départ des défilantes, j’ai pu apprécier votre dignité, votre élégance, votre enthousiasme, votre beauté et surtout votre sens du devoir. Cet état d’esprit témoigne de votre détermination à œuvrer pour notre réussite commune dans nos missions d’aménagement des infrastructures notamment routières pour le développement de notre pays ».

C’est en ces termes que le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a ouvert son discours à l’occasion de la célébration de la 39e édition de la Journée internationale de la femme, ce 08 mars 2024, à Yaoundé, sous le thème : « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme! ».


Selon le Ministre Nganou Djoumessi, ce thème renvoie à la reconnaissance de la place des femmes dans le circuit de production et dans la construction d’une société équitable et inclusive. Des valeurs qui rencontrent les politiques publiques d’autonomisation des femmes, d’encadrement, d’éducation de la jeune fille, femme de demain.


Au Ministère des Travaux Publics, le thème formulé à savoir : « Développement des infrastructures routières : implication des femmes pour un Cameroun prospère », relève-t-il, interpelle fortement d’une part l’apport des femmes dans la mise en œuvre des projets et d’autre part la qualité de leur contribution.

« En conséquence, j’invite les femmes du Ministère des travaux Publics à s’élever par leur travail, à anticiper, et surtout à comprendre que tout se conquiert », a exhorté le Mintp, avant de mettre l’accent sur la santé des femmes qu’il trouve “Belles et très posées”, pour emprunter à la signification des Btp, en réalité “Bâtiment et Travaux Publics”.

C’est à travers des séances de dépistage gratuit de certaines affections, infestions ou maladies qui impactent fortement leur épanouissement dans leur vie professionnelle et sociale.

« J’ai demandé que les conclusions médicales des récentes séances de dépistages soient exploitées pour améliorer l’état de santé des dames concernées et qui en feraient la demande », a-t-il fait savoir.

Valoriser les femmes du Mintp

Le chef du département ministériel s’est voulu réaliste. « Il n’existe pas de métier, de poste de responsabilité, de challenge exclusivement réservé aux hommes. Femmes du Ministère des Travaux Publics, levez-vous ! Allez à la conquête par votre savoir, votre savoir-être, votre savoir-faire ! Tout se conquiert. Rien ne se donne », a-t-il interpellé ses collaboratrices.


Pour exprimer cette volonté, le Mintp a offert des téléphones portables au personnel féminin, pour faire face aux besoins de connectivité de plus en plus pressants.

« Il s’agit pour moi de concourir à l’épanouissement de mes collaboratrices dont je salue à nouveau les efforts, les contributions diverses dans le rendement du Ministère des Travaux Publics », a-t-il expliqué, non sans préciser les défis à relever les uns après les autres.

Merline Nziegain : Présidente de l’amicale des femmes du Mintp

« Comme toutes les années au Ministère des Travaux Publics, le 08 mars est une grande célébration fait autour d’un groupe de travail créé par le chef du département ministériel.

Cette année, nous avons pris part à la grande marche sportive, organisée par le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille. Par la suite, nous avons mené des activités sur la santé, qui ont consisté à conseiller les femmes à faire des dépistages de plusieurs maladies, parce que le ministre veille à ce que son personnel soit en bonne santé. Car, si on n’est pas en bonne santé, le rendement au travail n’est pas meilleur. Quant aux promesses de l’année dernière, nous avons assisté à la distribution des téléphones portables. Cette année, le ministre attend simplement que les femmes précisent comment elles veulent être aidées. Et, il tient toujours à ses promesses.
L’implication des femmes à la mise en œuvre des projets routiers est par ailleurs une réalité au Ministère des Travaux Publics. Il n’y a pas de discrimination. Quand une femme mérite d’être quelque part, le Ministre n’hésite pas à la positionner. Dans tous les projets routiers, vous allez voir les femmes. Nous souhaitons également que le ministre améliore notre environnement de travail”.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *