Input your search keywords and press Enter.

COOPÉRATION FRANCE-CAMEROUN: les inovations de l’ex ministre de la communication.

16 milliards de FCFA au concours de la construction des centres de formation professionnelle dans la région du littoral.


Le tout nouveau Ministre de l’emploi et de la formation professionnel aux œuvres du renouveau ce communiqué, Issa Tchiroma Bakari a annoncé le 8 mars dernier des financements d’une importante somme pourvus dans le cadre du Contrat de Désendettement pour le Développement (C2D), ce mécanisme de réduction de la dette vis-à-vis du gouvernement français, dont a bénéficié le Cameroun à la faveur de l’atteinte en 2006, du point d’achèvement de l’Initiative pays pauvres très endettés (PPTE), va permettre à l’état Cameroun et surtout aux camerounais de s’affirmer au quotidien.
Les futurs centres de formation professionnelle notamment d’Edéa et de Douala vont former de nombreux jeunes dans les métiers de maintenance industrielle, de transport, de la logistique, de la pâtisserie, et de l’agro-industrie, ou encore la boucherie, etc. ce qui va conduire à une réduction quelque soit peu du taux de chômage. Des initiatives louables surtout lorsqu’elles atteignent leurs buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.