Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : des présumés agresseurs aux arrêts

Ils ont été interpellés, le 29 juin 2022 par les fins limiers de la police dans la ville de Douala.

Agés entre 17 et 30 ans, les quatre présumés agresseurs étaient spécialisés dans le vol à mains armées et semaient la terreur à bord des motos aux lieux dits Carrefour Elf axe lourd, Ndokoti, Marché des fleurs… et autres encablures de la capitale économique. En effet, ils ont été interpellés par les éléments de la division régionale de la police judiciaire du Littoral et présentés à la presse le 29 juin dernier.

D’après la police, deux premiers suspects ont été mis aux arrêts et leur exploitation a permis d’interpeller les deux autres et de récupérer deux motos, ainsi que leur matériel de travail constitué d’une arme factice, un poignard, deux couteaux de cuisine, une machette et un marteau. Ils agressaient par la même occasion les populations et leur dépouillaient de leurs biens.

Il faut dire qu’au moment de l’interpellation des deux derniers, l’un d’eux a voulu attenter à la vie d’un policier en se servant d’une machette, mais il a été neutralisé. Ils méditent leur sort à la police judiciaire en attendant d’être présentés prochainement au tribunal pour jugement. La population est appelée à toujours collaborer avec la police afin que tous ceux qui commettent de tels actes soient mis hors d’état de nuire.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.