Input your search keywords and press Enter.

Sécurité routière : le système Ymane driver déroute les accidents de la circulation au Cameroun

Le Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, a procédé, le 16 septembre dernier, au lancement officiel, sur le site de la compagnie de transport interurbain des personnes, Général voyages, situé à Mvan à Yaoundé, de la phase opérationnelle du projet de Gestion et de suivi centralisé du transport interurbain de personnes, dans le cadre du partenariat public-privé ministère des Transports et le groupement Camtrack-Mtn.

La solution Ym@ne driver, marquant la phase opérationnelle du projet de Gestion et de suivi centralisé du transport interurbain de personnes en droite ligne du partenariat public-privé ministère des Transports-groupement Camtrack-Mtn, est désormais opérationnelle au Cameroun. C’est à la faveur du lancement officiel, le 16 septembre 2022 à Yaoundé, de ce système de sécurité routière sur le site de la compagnie de transport interurbain des personnes, Général voyages, situé à Mvan.

La cérémonie était présidée par le Mint-le Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, en présence des autorités administratives, des forces de maintien de l’ordre et de sécurité, du Directeur général de Camtrack Sarl, du représentant du Directeur général de Mtn Cameroun S.a, des promoteurs des compagnies de transport routier interurbain de personnes, des membres de l’Association des sociétés d’assurances au Cameroun, des membres de l’Association professionnelle des établissements de crédit au Cameroun, et des représentants des organisations socioprofessionnelles du secteur des transports routiers.

« Vous qui avez contribué de près ou de loin à la conception de cette solution, vous qui y avez adhéré à la simple évocation de son objectif lié à la lutte contre les accidents de la circulation routière, je vous dis merci. Je tiens également à remercier tout particulièrement les promoteurs des compagnies de transport routier interurbain de voyageurs qui se sont logés dans cette initiative commune, faisant ainsi preuve d’un sens élevé de responsabilité dans la lutte contre les accidents de la circulation routière », a tenu à remercier le Mint, avant de relever que les accidents de la route ne sont pas une fatalité.

« Ayant tous assisté au merveilleux travail opéré par les pouvoirs de l’intelligence artificielle, manifestés à travers la solution Ymane Driver, nous sommes désormais convaincus que les facteurs tels que : l’excès de vitesse, la conduite en état de fatigue ou d’ébriété, la surcharge des véhicules, l’absence du port de la ceinture de sécurité, le ramassage, le transport routier clandestin, la non-maitrise du volant, la défaillance technique du véhicule, les obstacles routiers, les mauvais dépassements, les chevauchements de la ligne continue et bien d’autres, seront inscrits dans le passé des facteurs de risque d’accidents au Cameroun », s’est-il félicité. « Ce n’est pas une utopie. J’en veux pour preuve, le franc succès de la phase pilote de ce projet qui a duré un an et au cours de laquelle nous n’avons enregistré aucun accident mortel parmi les 400 véhicules équipés de ce dispositif », a-t-il expliqué. « Cette solution, développée et adaptée au contexte du transport routier interurbain de personnes et de marchandises, est la première du genre en Afrique », a-t-il fait savoir.

Après avoir rappelé que ce partenariat a une durée de 5 ans, le Ministre des Transports a invité les promoteurs des compagnies de transport et les autres acteurs à emboiter le pas en adhérant massivement au projet. Aux usagers du transport routier interurbain, le ministre a recommandé vivement d’intégrer ce nouveau dispositif de sécurité dans le choix des compagnies de transport. A ce titre, un logo qui permettra de reconnaitre qu’un bus en est équipé a été rendu public séance tenante. Quant aux assureurs, il a invité à intégrer cette solution comme points positifs pour les critères de souscription à la police d’assurance, utile pour la réduction de la prime de sinistre. Idem pour les établissements bancaires, qui peuvent dans le cadre des leasings ou crédit-bail, recommander la solution ou l’assortir à l’option de crédit.

Heureux aboutissement d’un processus stratégique

La phase pilote de ce projet avait été lancée, le 27 septembre 2021, avec 100 bus issus de différentes compagnies de transport, équipés de la technologie Ym@ne driver et les résultats restitués, le 16 décembre 2021. Ces deux étapes ont abouti, le 18 février 2022, à la signature du contrat entre le ministère des Transports et le consortium Camtrack-Mtn. Le ministre Ngallè Bibéhè a remercié les promoteurs des compagnies de transport ayant fait preuve d’un sens élevé de responsabilité dans la lutte contre les accidents à travers cette solution. Aussi, a-t-il profité de l’occasion pour sensibiliser les autres promoteurs de compagnie de transport de personnes à adhérer à cette technologie révolutionnaire. Aux usagers de la route, il a demandé d’intégrer ce nouveau dispositif dans le choix de compagnie de transport. Faut-il le préciser, Ym@ne driver est un système de surveillance développé et adapté au transport. C’est un système qui s’appuie sur le contrôle des paramètres biométriques des chauffeurs, le suivi des véhicules interurbains par la géolocalisation, la surveillance de l’environnement extérieur et intérieur du véhicule à l’aide des caméras intelligentes embarquées en vue d’effectuer des contrôles au-delà du véhicule équipé du dispositif.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.