Input your search keywords and press Enter.

Participation volontaire et citoyenne des jeunes au développement local : installation officielle des Cmj à Tiko par le Minjec


Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou, a présidé le 21 juillet 2022, la cérémonie de clôture de l’atelier de formation des Conseillers Municipaux Jeunes et leur Installation officielle dans l’arrondissement de Tiko . Il a par la même occasion procédé à la pose de la première pierre pour la construction du Centre Multifonctionnel de Promotion des jeunes de cette arrondissement.


L’initiative d’accompagnement des Collectivités Territoriales Décentralisées dans le cadre de la mise en place des Conseils Municipaux Jeunes est pour le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (Minjec), un cadre d’organisation et d’animation de la participation citoyenne volontaire au développement local. En effet, à travers les Conseils Municipaux Jeunes (CMJ), la jeunesse bénéficie d’une opportunité inédite de s’imprégner à la gestion des affaires publiques locales, dans un contexte national marqué par l’accélération du processus de la décentralisation. Il s’agit d’une démarche qui vise l’implication de la jeunesse aux affaires publiques à travers un séjour initiatique et formateur, ayant valeur de stage et dans une approche de volontariat, parrainé et accompagné, mais également interactif, au sein des Conseils Municipaux.
Cependant, les CMJ naissent du constat du constat de la faible participation des jeunes notamment des jeunes filles aux actions de développement local en dépit des efforts d’encadrement consentis par les pouvoirs publics ; de la faible perception des enjeux et défis de développement aux niveaux national et local ; et de l’intérêt limité vis-à-vis de l’action publique locale. Les Conseils Municipaux Jeunes sont des dispositifs de mobilisation, d’accueil, d’encadrement et d’action des jeunes âgés de 15 à 34 ans. Ces jeunes s’engagent volontairement dans un parcours initiatique d’une année auprès d’une Municipalité, afin de donner de leur temps, d’apporter leur participation et d’acquérir ou de valoriser des connaissances et des compétences en matière d’action publique appliquée au développement local. Les CMJ sont mis en place sur la base du Code Général des Collectivités Territoriales. Ils regorgent des caractéristiques institutionnelle ; éducative ; de participation volontaire et éthique.


C’est donc fort de tout ce qui précède, que le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou a présidé à la salle des fêtes de Tiko, la cérémonie de clôture de l’atelier de formation des Conseillers Municipaux Jeunes et leur Installation officielle à Tiko en présence du Maire de cette Commune Chief Peter Ikome Mesoso. La mise en place de ce Conseil Municipal Jeune à Tiko vise à promouvoir la participation volontaire et citoyenne des jeunes au développement local. Au cours de cette cérémonie, 41 Conseillers Municipaux Jeunes tous appelés à servir avec loyalisme, dévouement et enthousiasme au côté de leur maire ont reçu de façon individuelle des macarons symbolique en guise de leur entrée en fonction. Après cette prise de fonction, les nouveaux élus ont prété un serment d’engagement éthique et déontologique. Par cette déclaration commune, ils s’engagent entre autres à respecter la loi, à éviter toute implication dans les débats religieux et politiques et bien d’autres entraves qui les empêcheraient à servir la municipalité. Il faut rappeler que cet engagement s’étale sur une durée de 12 mois, soit un an d’exercice en tant que conseillers municipaux jeunes au sein de la commune.


Dans sa prise de parole, la présidente du bureau, Nguetussi Lornarica Mbekam s’est réjoui du choix de ses pairs faisant d’elle la Présidente de ce tout premier Bureau du Conseil Municipal Jeune de Tiko. Elle a ainsi invité ses pairs à être des modèles de jeunes qui œuvrent pour le développement de leur pays : le Cameroun.


« You are pionnier » a déclaré le Minjec dans son adresse au tout premier responsable local à accueillir une telle initiative dans la région du Sud-Ouest. Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou s’est réjoui de l’invitation du maire de la commune ayant abouti à l’installation du présent Conseil Municipal Jeune. Dans cet exercice du bilinguisme dont il exerce avec dextérité, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a souligné la contribution majeure de cette instance visant à préparer les jeunes à être selon lui, des ”Lions Indomptables” dans leurs domaines respectifs. Bien plus, a mis en avant, la nécessité d’un engagement franc, du respect des unes et des autres, des opinions afin de construire ensemble une communauté où il fait bon vivre.


Le Ministre Mounouna Foutsou a par ailleurs remis de manière officielle du plan d’actions pour une mise en œuvre sans délai. Le plan d’actions est un document communément établi par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique et la Mairie de Mutengene. Y figure l’ensemble des actions à mener pendant la mandature qui s’étale sur un an, soit 12 mois.
A titre de rappel, le CMJ a une mission de représentativité car il relaie les préoccupations et propositions des jeunes à travers une bonne représentativité de ses acteurs et une mission de relation et de communication en ceci qu’il favorise le dialogue inter et intra générationnel tout en améliorant l’information des jeunes. De façon spécifique, le CMJ a pour objectifs de renforcer les valeurs morales civiques et patriotiques chez les jeunes ; de renforcer les capacités de compréhension des enjeux et défis du développement local chez les jeunes ; d’améliorer l’information des jeunes sur la gestion des Collectivités Territoriales Décentralisées ainsi que leur implication dans les chantiers de développement local ; enfin de susciter la participation volontaire des jeunes notamment des jeunes filles à la gestion des affaires publiques locales.

Aussi, à l’occasion des activités de mise en place du Conseil Municipal Jeune de la commune de Tiko, le Minjec à procédé ce même jour à la pose de la première pierre pour la construction du Centre Multifonctionnel de Promotion des jeunes de cette Commune. Il était accompagné pour cette activité du Maire de la localité Chief Peter Ikome Mesoso.

Y était également présent,le maître d’ouvrage en la personne de H.R.H. Chief Mbollo Ndedi Yves Patrice, counsel développement officer en charge de la construction de l’édifice. Il a présenté le document détaillé de construction dudit bâtiment. Il s’agit en effet d’un bâtiment complet doté de toutes les commodités nécessaires à savoir : des toilettes, des salles d’attente, des salles de fêtes, etc. Il est reparti sur une superficie utile de 339,71 m2.


Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.