Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : Robert Bapooh Lipot demande le respect des accords de l’alliance Upc/Rdpc

C’est à l’occasion de la réunion que le Bureau politique du parti historique a tenue, le 14 mai 2020 à Yaoundé.  

Alliance Upc/Rdpc et grands défis interpellant l’Union des populations du Cameroun, crise sanitaire relative au Covid-19, situation sécuritaire dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, ingérences des puissances étrangères visant la déstabilisation du Cameroun. Tels sont les points sur lesquels le parti historique camerounais a statué, le 05 mai 2020 à Yaoundé, sous la coordination de son secrétaire général, l’Honorable Robert Bapooh Lipot. « L’Upc invite le secrétaire général a engager auprès de l’allié, le Rdpc, toutes les actions susceptibles de faire bénéficier à l’Union des populations du Cameroun les droits issus des accords prescrits dans l’alliance Upc/Rdpc ». C’est la résolution principale de cette rencontre.

Au sujet du coronavirus, le secrétaire général de l’Upc a salué la détermination du gouvernement à lutter efficacement contre cette pandémie, à travers des mesures visant à protéger les populations. Aussi, les invite-t-il à les respecter scrupuleusement.

Sur la situation sécuritaire dans le Nord-ouest et Sud-ouest du Cameroun, l’Upc félicite le président  Paul Biya, pour sa fermeté et le respect de son engagement à sauvegarder la souveraineté du peuple, l’unité et l’intégrité du pays dans la gestion de la crise qui prévaut dans ces régions dites anglophones.

En ce qui concerne l’ingérence de certains pays étrangers dans les affaires du Cameroun, le secrétaire général de l’Upc dénonce cet acharnement qu’entretiennent leurs complices.

Au rang des résolutions adoptées, l’Upc a également procédé à la désignation de Bernard Ouandji et Augustin Ninga Tjaï membres de la Commission de redressement du parti des martyres. Ces deux responsables, dans le cadre d’une interview, ont dit avoir missions, entre autres, de faire une proposition pour structurer le bureau politique, de prendre l’initiative de la révision des textes de l’Upc, de faire des propositions pour nettoyer le parti, et de servir de point de contact dans le cadre de la main tendue aux camardes des autres factions de l’Upc.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.