Input your search keywords and press Enter.

Cameroun-Rca-Tchad : Kribi négocie la déroute des tracasseries sur deux corridors

Le Ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, a procédé à l’ouverture du 4e Forum tripartite sur le transit des marchandises par les ports de Douala et Kribi, ce 09 janvier 2024, dans la cité balnéaire.

Apporter des solutions réalistes aux différentes tracasseries rencontrées lors du transit des marchandises sur les corridors, Douala-Ndjamena et Douala-Bangui. C’est le principal défi du 4e Forum tripartite Cameroun-Rca-Tchad, qui mobilise depuis ce 09 janvier 2024, les acteurs des transports routiers. “Allègement des procédures”, c’est le thème qui sous-tend cette rencontre placée sous la présidence du Ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè. Présents, le Ministre des Transports et de l’Aviation Civile de la République Centrafricaine, Herbert Gontran Djono Ahaba; le représentant de la Ministre des Transports, de l’Aviation Civile et de la Météorologie nationale du Tchad, Laurent Dihoulnet ainsi que des responsables des organisations professionnelles du transport maritime, para maritime et de la logistique des trois pays voisins.

Actions menées côté Cameroun

Cette édition est organisée, plus de deux ans après celle de Bangui, en Rca au cours de laquelle plusieurs recommandations avaient été formulées à l’endroit des acteurs du secteur des transports et de la logistique du Cameroun, de la Rca et du Tchad.

Plusieurs actions ont été menées, depuis lors côté camerounais, pour faciliter le transit des marchandises entre les trois pays. Il s’agit, entre autres, de la baisse considérable des points de contrôles non conventionnels et illicites, l’ouverture par le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (Cncc) de 02 centres de vie à Ngoulentang et à Kousseri, la mise à disposition des balises Gps par les Douanes du Cameroun pour le suivi des marchandises en transit, la reprise des travaux sur la pénétrante Est de Douala, la suppression de la taxe d’encombrement pour les marchandises conteneurisées à destination des pays de l’hinterland, l’octroi des parcelles dans les domaines portuaires du Pad et du Pak aux deux pays (Rca et Tchad), la baisse du fret, la reconnaissance des certificats d’origine émis par les deux pays (Rca et Tchad), l’instauration des ristournes conteneurs aux chargeurs.


Le Ministre des Transports de la République du Cameroun, tout en présentant ces avancées, n’a pas manqué de féliciter la prise de conscience collective sur la problématique du transit de marchandises et des avancées observées en ce qui concerne l’allègement des procédures au niveau de chaque pays.
Le chef de la délégation de la République du Tchad a salué la mise en œuvre de certaines recommandations du forum de Bangui, tout en émettant le souhait de voir les autres recommandations en œuvre dans les prochains jours.
Le Ministre centrafricain des Transports et de l’Aviation civile espère, quant à lui, que ce forum produira des recommandations fortes et des engagements fermes pour faire avancer les causes communes des trois États.


Les thématiques de cette rencontre tripartite, qui se s’achève le e 11 janvier 2024, passeront en revue la mise en œuvre des recommandations du forum de Bangui, les difficultés rencontrées et les avancées observées sur les places portuaires ainsi que les difficultés et avancées sur les corridors de transit.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *