Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : que cherchait le serpent dans les toilettes du maire de la Commune d’Eséka ?

Des sources crédibles rapportent que Sylvain Moïse Tjock a fait la désagréable découverte dans le pot de toilettes de sa chambre, ce 11 septembre 2020.

Stupeur et interrogations, ce matin, 11 septembre 2020, à la résidence du maire de la Commune d’Eséka. De sources bien informées, Sylvain Moïse Tjock a fait une découverte peu ordinaire dans les toilettes de sa chambre. Un serpent d’une taille impressionnante y séjournait depuis peu. D’où venait-il ? Comment a-t-il fait pour s’y retrouver ? Autant de questions lancinantes, qui taraudent nombre d’esprits dans ce chef-lieu de département du Nyong et Kellé. Si certains observateurs avertis établissent un lien étroit entre ce fait insolite et les batailles politiques, d’autres y voient une main invisible des pratiques de sorcellerie qui ont cours dans certaines administrations, lesquelles sont généralement entretenues par certains individus en mal de positionnement. Vrai ou faux ? Nul ne saurait y répondre avec exactitude. Toujours est-il qu’il s’agit-là d’une découverte inhabituelle, qui ne saurait laisser personne indifférent. Car, faut-il le relever, Sylvain Moïse Tjock est du parti de l’honorable Cabral Libii, le Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (Pcrn), qui ne serait pas le bienvenu dans ce bastion jadis imprenable de l’Union des Populations du Cameroun (Upc).

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.