Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : les populations de Ngaoundéré remercient Paul Biya

C’est à l’occasion de la visite que le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a effectué la semaine dernière dans la capitale régionale.

Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu) a procédé, la semaine dernière, à la visite du somptueux bâtiment abritant les services de la délégation régionale du département ministériel, avant de parcourir quelques tronçons, à l’effet d’apprécier l’état de dégradation de la voirie urbaine. Une situation préoccupante le Minhdu, qui a, au terme de sa visite, exprimé un double sentiment de satisfaction et gêne. Aussi, a-t-elle pris l’engagement d’accompagner l’édile de la ville, qui se bat avec des moyens limités. « J’ai apprécié l’achèvement de ces logements chers au chef de l’Etat, visité le joyau architectural qu’est le nouveau bâtiment de la délégation régionale du Minhdu Adamaoua et je souhaite que tous ceux qui l’occuperont en fassent bon usage. Du fait de la solidarité gouvernementale, d’autres administrations pourraient y être logées », a exhorté Célestine Ketcha Courtès. Il s’agit d’un immeuble de 03 étages comprenant 92 bureaux.

A l’issue de sa première visite de travail dans la région de l’Adamaoua, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a pu apprécier par elle-même, après la remise des clés aux bénéficiaires par le gouverneur, il y a quelques mois, la construction de 100 logements sociaux et des équipements socio-collectifs qui y sont associés, lesquels sont construits dans le cadre du Plan d’Urgence triennal (Planut) pour l’Accélération de la Croissance économique, instruit par le Chef de l’Etat, Paul Biya. Il s’agit-là d’une partie du Programme de construction de 10.000 logements sociaux et 50.000 parcelles constructibles du président de la République. Très heureuses, les populations lui ont dit leur gratitude pour avoir tenu à sa promesse. Gratitude exprimée par le Lamido de Ngaoundéré, qui a ordonné, le 16 août en présence du Minhdu, du gouverneur, des Imans, des notables, une prière pour le Président de la République, pour sa famille et la paix au Cameroun.

 Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.