Input your search keywords and press Enter.

Polémique sur les logements des Lions du mondial 90 : Roger Milla recadre Serge Branco

Roger Milla

Le don spécial du président de la République, Paul Biya, fait aux Lions indomptables de l’Italie 90, le 14 août 2020, oppose deux générations glorieuses. 

Serge Branco, ancien footballeur camerounais des années 2000, pense que cette prime devrait être accordée aux deux générations qui ont marqué de leurs empreintes l’histoire du football camerounais. Car, il estime : « avoir remporté le plus grand succès de l’histoire du football camerounais sur le plan mondial » et par conséquent souhaite que : « leur capitaine Geremi Sorel Njitap écrive au chef de l’Etat, pour une récompense à la hauteur de notre performance, il y a 20 ans ». 

Face à cette déclaration, Albert Roger Milla pense que c’est l’ancienne génération qui a frayé le chemin à la nouvelle génération et par conséquent, elle lui doit du respect et de la reconnaissance. Car, les héros de 90 jouaient avec le cœur et  le patriotisme. « Nous avons toujours pris ce qu’on nous a donnés. Nous n’avons jamais revendiqué quoi que ce soit au sein de cette équipe nationale, jamais depuis 1970 que je suis dans cette équipe nationale. Il y a des moments où nous avons effectué des déplacements avec seulement 500 Fcfa dans les poches. Cela ne nous a pas empêchés d’aller faire de bons résultats. Il y a des moments où on nous disait : il n’y a pas d’argent maintenant. Quand vous allez revenir, on va vous donner quelque chose’», se souvient l’emblématique 9 national. Il continue en disant qu’il n’y a pas de comparaison à faire avec les privilèges dont jouissent les jeunes footballeurs de l’équipe nationale aujourd’hui. « Ce que nous avons fait, ces enfants-là ne peuvent pas le faire. J’ai payé moi-même mes billets d’avion. Ils peuvent le faire, ceux-là ? Ceux-là qui veulent 50 millions Fcfa avant de monter dans l’avion ?», déplore le vieux lion, invité du programme Le Débrief de L’actu, diffusé sur les antennes de « Canal 2 International », le 11 août 2020.

Aubin BEKONDE (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.