Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : la vraie raison qui pousse Robert Bapooh Lipot à tirer sur les dissidents de l’Upc

Hon. Robert Bapooh Lipot, Sg Upc

Selon le Secrétaire général, qui a rendu public un communiqué, le 21 juillet 2020, ces camarades d’un autre genre manœuvrent sans cesse pour déstabiliser ce parti camerounais historique.

« Je voudrais rassurer le peuple camerounais sur un fait majeur: le 30 septembre 2012, au Palais de Congrès de Yaoundé, j’ai été élu Secrétaire général de l’Union des Populations du Cameroun dans un congrès statutaire dont la légalité et la légitimité n’ont jamais été contestées. À ce titre, j’assumerai toujours mes fonctions jusqu’à ce que les militantes et militants de l’Upc me retirent cette confiance. Je ne céderai jamais aux chantages des dissidents qui, en réalité, sont toujours à la manœuvre pour déstabiliser l’Upc depuis le choix d’Augustin Frédéric Kodock d’installer l’action politique du parti historique dans les institutions républicaines, tournant pour ainsi dire le dos aux options révolutionnaires anachroniques qui constituent la boussole des dissidents débonnaires qui s’attèlent à tromper la justice, aujourd’hui, en disant que je n’ai jamais été élu dans un congrès par les militants de l’Upc. Or, les faits sont là. Devant les militants et sympathisants de l’Upc, j’ai reçu un mandat et la confiance de mon parti que je sers dans la loyauté et fidélité aux idéaux des pères fondateurs de notre parti. Permettez-moi d’ailleurs d’inviter ces dissidents à venir prendre légalement et légitimement ma place lors du prochain congrès légal et statutaire de l’Upc, qui se tiendra en 2021. En attendant, je demande aux militants et sympathisants de l’Upc de redoubler de vigilance et de fermeté. Car, nous savons très bien que ces dissidents, qui se sont toujours opposés à l’héritage politique d’Augustin Frédéric Kodock que j’assume fidèlement, vont toujours œuvrer pour perpétuer le dilatoire face à nos actions sur le terrain qui font honneur aux Upcistes et à l’Upc sur le plan national et international. En réalité, et à l’évidence, dans un Cameroun moderne, et au regard des enjeux et défis de notre société, l’Upc ne peut servir de dépotoirs de marginaux invétérés, adeptes d’une prise de pouvoir par la rue. Notre position est claire. En souscrivant à l’option politique d’Augustin Frédéric Kodock, l’Union des Populations du Cameroun doit rester dans la quête du pouvoir par voie démocratique et dans le strict respect des institutions républicaines et ceux qui les incarnent. Rendez-vous en 2021 au congrès statutaire et légal de l’Upc ».

Honorable Bapooh Lipot Robert, Secrétaire général de l’Upc. ��B�m����T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.