Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : Jules Omer retrouve enfin sa liberté après 10 ans de détention préventive à la prison centrale de Yaoundé.

Libéré après 10 d’emprisonnement sans jugement, Jules Omer TChuekam est accueilli par les siens à sa sortie de kondengui.
Cette affaire avait commencé en janvier 2009 à Akonolinga dans le village de sa mère. Etant alors à cette époque un homme d’affaire de renommé, jules est accusé de vol aggravé. Arrêté, il sera transféré à la prison centrale de kondengui où il passera dix bonnes années. A la veille de ce fameux jour tant attendu, Omer ne rêvait d’une chose être parmi les siens une attente qui a fait poussé des cheveux blancs sur sa tête sans être appelé ni jugé jusqu’à ce Mardi 09 Avril. Alors que son départ pour cette prison était prévu pour 12heures, jules Omer a du encore vivre 7heures de plus pour que les portes de kondengui soient fermées derrière lui. Attendu à sa sorti par un cortège d’avocat, ce dernier raconte sa misère dans cette cellule » c’est un enfer, j’ai beaucoup souffert et j’ai beaucoup de chance d’être vivant aujourd’hui mais je ne suis pas en santé. L’ex prisonnier sort de cette cellule avec une santé très fragile. Jules Omer, fils unique à sa maman fond en larmes lorsqu’il parle d’elle celle-ci qui a eu le privilège d’enfanter ne verra son fils que 10 ans et deux mois après. « Une pensée pour ma maman qui est aujourd’hui souffrante à cause de mon emprisonnement. Un peu plus loin dans ses propos, il remercie tous ceux qui lui ont tendu la main, tous ceux qui ont participé pour que cette libération soit véritable. Un peu plus loin dans ses propos, il remercie particulièrement David Eboutou le journaliste qui a révélé au grand jour cette affaire quelques semaines avant son transfert pour la prison de 10 ans. Dix ans qui ont value sa santé et celle de sa mère quel avenir pour moi s’interroge t-il mais en attendant de trouver une solution à cette préoccupation, jules Omer n’a qu’une seule envie retrouver ses enfants, sa femme et sa mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.