Input your search keywords and press Enter.

Coronavirus : le gouvernement Français prend des mesures de confinement historiques

Selon le quotidien le FIGARO, Christophe Castaner ministre de l’intérieur Français, a annoncé la mobilisation de 100.000 policiers et gendarmes pour assurer la mise en place du plan de confinement pour une durée de quinze jours au moins.

Faut-il le rappeler que les mesures sont historiques en France. Jusqu’ici jamais prises en temps de paix, elles entendent répondre à une inédite situation de «guerre sanitaire» : hier soir, après la prise de parole du président Emmanuel Macron, Christophe Castaner a annoncé la mobilisation de 100.000 policiers et gendarmes sur tout le territoire pour assurer la montée en puissance du plan de confinement qui sera mis en place à partir de ce mardi matin à midi et pour une durée de quinze jours au moins.

Quelques extraits du ministre français de l’intérieur

«Le mot d’ordre est clair : restez chez vous», a lancé depuis Beauvau le ministre de l’Intérieur, qui a donné sans attendre l’ordre à ses troupes, dès lundi soir, de se mettre en place sur des «points de contrôle fixes et mobiles sur les axes de circulation principaux et secondaires».

«Il s’agit de mesures de confinement identiques à celles que nos voisins italiens et espagnols ont mises en place», a précisé Christophe Castaner, qui évoque des «mesures les plus restrictives d’Europe». Comme l’avait annoncé le chef de l’État, le ministre a confirmé que «des exceptions pourront être tolérées pour des déplacements domicile-travail, pour des activités ne pouvant être interrompues. Pour des déplacements visant à des achats de première nécessité, pour des motifs de santé, des déplacements familiaux impérieux, notamment concernant les parents séparés pour aller chercher/déposer les enfants, pour des déplacements brefs ou voir un proche vulnérable.»

«il n’y a aucune gloire à refuser de se soumettre aux mesures sanitaires et, par un comportement irresponsable, devenir un allié du virus.» Dès ce mardi, policiers et gendarmes vont multiplier les contrôles. Pour «justifier leur déplacement», nos concitoyens seront appelés à imprimer une «attestation sur l’honneur» où ils devront mentionner leur destination et le motif de leur sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *