Input your search keywords and press Enter.

CAMEROUN – DOUALA : LA TRADITIONNELLE FIN D’ANNÉE D’INSÉCURITÉ.

 

Nul ne peut le nier, douala capitale économique du Cameroun à toujours connu des fins d’années sombres, causées par une insécurité qui le plus souvent échappe aux autorités.

Depuis le 23 Novembre dernier, la cité capitale économique connaît des formes d’insécurité jamais connue auparavant. Ce vendredi 23 Novembre au quartier mambanda à bonaberi dans l’arrondissement de douala 4, un groupe de bandits armés a perquisitionné le domicile d’un jeune homme à peine âgé de 30 ans. Ce dernier résident dans une chambre vide et nouvellement occupée, s’est vu obligé de réveiller son voisin sur la demande de ces hors la loi, avec pour motif de demander à son voisin de l’aider à transporter sa femme qui serait malade.

Soucieux de cette situation au petit matin aux environs de 3h, ce dernier a ouvert la porte afin d’apporter de l’aide à son voisin, et c’est alors qu’il s’est vu tirer dessus par ces malfrats qui par la suite ont vidé son domicile emportant avec eux tous ce qui pouvait avoir une valeur.

À la suite de cette action, la victime s’est rendu au commissariat de mambanda où il a porté plainte contre son voisin l’accusant d’être de mèche avec ces malfrats. Il a été gardé dans ce commissariat après ses justifications pour besoin d’enquêtes.

Le lendemain samedi 24 Novembre, le quartier bonadibon au lieu dit ancienne 3e réputé comme lieu par excellence de dépannage des téléphones, a été secoué par un groupe de jeunes venus pour une vengeance contre un habitant de la zone qui selon leurs propos, avait attaqué et blessé l’un des leurs. Une forte bagarre s’est déclenché dans la zone, empêchant les techniciens s’y trouvant de mener à bien leurs activités. Il ya eu des blessés graves et c’est après l’intervention des éléments de l,ESIR, que la situation à été réglée.

Plus tard dans la soirée de samedi, un groupe de jeunes voleurs de voitures a été découvert au quartier yassa. En effet ces jeunes travaillaient dans une laverie, et selon leur mode d’action, toutes les voitures des clients qui sollicitaient leur service étaient par la suite volées grâce à la doublure de leurs clés.

C’est suite à la dénonciation d’un des clients de cette laverie que ce réseau de trafic a été démantelé.Des situations d’insécurité qui continuent d’inquiéter la population en cette fin d’année, étant donné que douala l’année dernière a connu des assassinats sur certaines étudiantes et certaines mamans qui ont pour habitude de se lever très tôt pour se rendre dans leurs petits commerces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.