Input your search keywords and press Enter.

UN INCENDIE CAUSE LE DÉSASTRE DANS DES COMMERCES AU QUARTIER SIMBOCK A YAOUNDÉ

Parti d’une fuite de Gaz dans un restaurant, le feu a consumé boutique, bar et atelier de soudure métallique à quelques mètres du carrefour simbock.

Les tenanciers des commerces du quartier simbock à Yaoundé n’oublierons jamais la date du 23 janvier 2022 à cause de cet incendie qui à laisser sur le carreau de nombreux établissements de commerce.
A l’origine de ce malheureux incendie un fuite de gaz dans un restaurant situé dans ce quartier de la ville de Yaoundé “il y a une femme à l’intérieur qui avait un restaurant lors de sa cuisine, eu une fuite de gaz sur la bouteille donc c’est la bouteille qui a pris feu et à engendrer l’incendie” affirme un témoin présent au cours de l’incident.

Boutique d’accessoire d’aluminium, bar,restaurant, tous ses commerces n’ont pu résister au désastres des flammes. Si l’on peut se satisfaire qu’aucune perte en vie humaine n’ait été constatée, la tenancière du restaurant a eu des blessures au niveau des bras.

témoin

” Il y a juste la femme du restaurant qui s’est brûlée au niveau des bras mais si non en dehors de çà il n y a pas eu des pertes en vie humaine” affirme une témoin.
L’acte de bravoure est venu des samaritains qui ont sauvé la vie d’une fillette au cours de cet incident malheureux ” on n’était de l’autre côté on croyait que le feu était fini, on a constaté qu’il y avait une fille de trois ans à la mezzanine on s’est battu pour sauver cet enfant”.

témoin

” j’ai été parmi les sauveurs de cette petite fille, c’est moi qui suis entrée à l’intérieur ensuite j’ai lancé la petite fille par la fenêtre à l’extérieur et un autre gars si non cette petite fille partait”

affirment des témoins.

Après Mvog-ada au mois de décembre dernier et la gare du marché Etoudi il y a quelques jours, les flammes ne cessent d’engendrer un recommencement pour les propriétaires des commerces.

Olivier DONGMO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.