Input your search keywords and press Enter.

Prison de kribi: 112 anciens détenus retrouvent la liberté

C’était le vendredi 24 avril 2020 en application du décret du Président de la République portant commutation et remise de peines de certaines détenus.

Abdoubakari Ahmadou est le tout premier à franchir la barrière de la prison principale de kribi, il est suivi de Yolande l’une des trois femmes faisant partis des 112 anciens détenus libérés le vendredi 24 avril 2020 de la prison principale de kribi en application du décret du Président de la République portant commutation et remise de peines de certaines détenus.


Dans le cadre du dés-engorgement des prisons du pays pour limiter la propagation du coronavirus au niveau des prisons. Après ce décret du Président de la République , une commission a été créée pour son application à la prison principale de kribi.

Et selon cette commission qui vient de rendre public sa copie, sur 170 détenus condamnés 132 sont bénéficiaires et 112 ont été libéré, soit 84,8%. 18 ont eu une réduction de peines.

procureur de la République auprès des tribunaux de kribi

Le procureur de la République auprès des tribunaux de kribi, qu’accompagnait le préfet du département de l’océan représenté par son premier adjoint après avoir parlé de la situation à donné quelques précisions sur quelques modalités.


Les 112 détenus ont été libérés tour à tour par ordre alphabétique et chacun avec son ordre de sortie en main est sorti immédiatement dans une belle ambiance de joie.

Ndoumbe Bertrand
porte-parole des détenus


Un geste du Chef de l’Etat qui donne la joie à ces à ces ex-détenus, mais aussi ceux qui ont eux des remises de peines. C’est le cas de Ndoumbe Bertrand, le porte-parole des détenus qui a eu 3 ans de remise de peine et qui a tenu, au nom de tout les détenus à remercier le Président de la République.


Pour le médecin Ngaleu Steve Bruce représentant du délégué régional de l’administration pénitentiaire du Sud, tout en donnant des conseils à ces détenus, a rappelé que cette décongestion aura un impact positif pour les effectifs restants.


Le régisseur de la prison principale de kribi Ndango Jude a encouragé les détenus libérés à vivre comme des bons citoyens et prescrit la discipline à ceux qui sont encore là.


Un grand espoir qui ne doit pas être détruit par l’indiscipline qui risque prolonger leurs peines.

Olivier DONGMO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.