Input your search keywords and press Enter.

Plan triennal spécial jeunes : le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique réalise la promesse présidentielle à Douala

Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique a présidé, le 30 octobre 2020, la cérémonie de remise des équipements d’installation aux jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial jeunes et de kits de réarmement moral, civique et entrepreneurial aux structures opérationnelles du département ministériel dans la ville.

Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique a présidé, le 30 octobre 2020, la cérémonie de remise des équipements d’installation aux jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial jeunes et de kits de réarmement moral, civique et entrepreneurial aux structures opérationnelles du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) dans la ville de Douala. C’est dans le cadre de l’accélération et la concrétisation de la promesse du Président de la République, Paul Biya, à la jeunesse camerounaise en février 2016, lors du cinquantenaire de la fête nationale de la jeunesse.

En effet, le Minjec s’est rendu, tour à tour, à la ferme aquaponique de Bomono, où il a pu toucher du doigt la réalité des Clusters et du savoir-faire des jeunes qui ont décidé de se focaliser dans le domaine agropastoral. Ensuite, le ministre Mounouna Foutsou a mis le cap sur le quartier Briqueterie, à l’effet de vivre en direct la fabrication et la vente des parpaings et autres produits de béton à Bonabéri ; à la chefferie du village Sodiko, où il a reçu le certificat d’abandon coutumier des mains du chef dudit village. Il s’agit-là d’un document qui octroie au Minjec une parcelle de terrain à disposition des jeunes de ce village dans le cadre du Pts-Jeunes.

Le clou de la cérémonie a eu lieu à l’esplanade de la mairie de Douala 4ème. Dans son discours de circonstance, le Minjec a invité les jeunes de Douala à oser, à explorer les secteurs innovant et à orienter leurs projets vers la valorisation du grand potentiel qu’offre la région du Littoral à travers la mer, la mangrove, les bas-fonds, les énergies renouvelables, et même la forte densité de la population, qui est une opportunité à travers la restauration et les fournitures de services divers. « Pour ce qui est spécifiquement de la région du Littoral, depuis le lancement officiel du Pts-Jeunes, 117 projets de jeunes installés en micro-activités, ont été financés à hauteur de 106.437.500 Fcfa et 103 projets en juniors entreprises, à hauteur de 678.205.895 Fcfa… », a-t-il souligné. 

La cérémonie s’est refermée avec la remise des équipements d’installation aux jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial jeunes et de kits de réarmement moral, civique et entrepreneurial du Littoral.

 Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.