Input your search keywords and press Enter.

Opportunités post-Covid-19 : un salon international des métiers et de l’emploi annoncé à Yaoundé

Le Salon international des métiers et de l’emploi vient d’être programmé pour le 9 septembre prochain dans la capitale du Cameroun.

Au cours de la conférence de presse donnée, le 25 août 2020 à Yaoundé, Déborah Ngo Tonyè, commissaire de l’évènement, explique que la thématique de l’évènement a changé. « Les 18 et 20 mars 2020, les mines, le pétrole et l’énergie étaient plébiscités pour être au centre de l’évènement. Mais 24 heures avant le lancement, la publication des mesures barrières édictées par le gouvernement, le 17 mars, est venue annuler ce rendez-vous annuel de l’emploi. L’édition inédite du 09 septembre 2020, compte tenu de l’actualité, se focalise sur les leviers à actionner pour sauver les emplois fortement affectés par la crise sanitaire de la Covid-19 », a-t-elle souligné. Pour le président du comité scientifique du Salon, Guy Bertrand Pouokam, les secteurs qui feront l’objet d’échanges sont : l’agropastoral, l’industrie de la transformation et le digital. « Vous avez sans doute remarqué qu’à cause de la pandémie, on a failli avoir pénurie de denrées sur le marché. Au début, il y avait la tomate, la volaille et d’autres produits qu’on bradait, parce que les producteurs ne savaient pas comment les stocker ou les transformer. Par la suite, ces produits ont recommencé à se faire rares, provoquant ainsi une remontée des prix. L’idée de ce salon est d’apprendre aux Pme à faire face à ce type de crise surtout en matière de chaîne d’approvisionnement », a expliqué le responsable.

De manière globale, les objectifs spécifiques du Salon international des métiers et de l’emploi (Sime) 2020 sont, entre autres, l’identification des métiers affectés par la crise du coronavirus, des secteurs de métiers dits « essentiels», et l’élaboration des propositions d’ajustements dans le cadre juridique et stratégique en matière d’emploi. Cela se fera en présentiel sur différents sites regroupant au plus 50 personnes, selon les règles de distanciation physique et en webinaires.

En rappel, la 2e enquête du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) sur les entreprises impactées par la Covid-19 entre avril et juin 2020, montre que 53 346 employés sont allés en chômage technique, et 13 834 employés permanents ont été licenciés au Cameroun.

Aubin BEKONDE (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.