Input your search keywords and press Enter.

Modernisation des infrastructures aéroportuaires : Paul Biya instruit la réhabilitation des aéroports de Bertoua, Kribi et Tiko

L’annonce est du Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, dans un communiqué du 30 août 2022.

Les aéroports de Bertoua, Kribi et Tiko vont connaître une cure de jouvence bientôt. L’annonce est du Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, dans un communiqué du 30 août 2022. En effet, les travaux de réhabilitation de ces infrastructures aéroportuaires, instruite par le Chef de l’Etat, Paul Biya, s’inscrivent dans le cadre de la Stratégie intégrée de transport multimodal au Cameroun.

En vue de la poursuite de la mise en œuvre du Programme de modernisation des infrastructures aéroportuaires, le Président de la république vient de prescrire l’aménagement et la réhabilitation de ces trois aéroports. L’Autorité aéronautique, sous l’accompagnement du ministère des Transports, est chargé à cet effet d’assurer la maîtrise d’ouvrage des travaux envisagés et de finaliser, sans délai, la signature des contrats avec les entreprises sélectionnées, pour leur réalisation en vue du démarrage à brèves échéances desdits travaux sur les différentes sites.

Une région, un aéroport 

Ainsi, poursuit le communiqué, chaque région du Cameroun disposera au moins d’une infrastructure aéroportuaire opérationnelle. De plus, les régions seront desservies par voies aériennes à la faveur d’une meilleure attractivité et d’une plus grande ouverture du marché domestique à la concurrence. Par ailleurs, cela devra permettre la montée en puissance de la compagnie nationale, Camair-Co, concrètement, sa densification en même temps que son réseau, parallèlement au renforcement de sa flotte et ses capacités d’exploitation.

En 2021, l’Autorité aéronautique envisageait déjà l’extension de l’aérodrome existant, équipé jusque-là d’une piste d’atterrissage en latérite, ne pouvant accueillir que de petits avions Ma60. Le but étant à long terme, de développer un aéroport secondaire dans la cité balnéaire. L’accord portant la Stratégie intégrée des infrastructures de transport multimodal a d’ailleurs dans ses ambitions la construction d’un nouvel aéroport entre Douala et Edéa et un autre à Kribi avec un renforcement des plateformes existantes et au besoin les réhabiliter. Le Cameroun amorce donc une phase décisive de modernisation de ses infrastructures aéroportuaires, en vue de répondre aux attentes plurielles de transport des personnes et des biens.

Bertrand TJANI  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.