Input your search keywords and press Enter.

Logements sociaux de masse : Shelter Afrique dote le Cameroun d’une usine de production de matériaux de construction

La bonne nouvelle vient du Kenya, où la Ministre camerounaise de l’Habitat et du Développement Urbain, en qualité de Présidente du Bureau de l’Assemblée générale de la société, a pris part le 09 octobre 2021, à la première session du Conseil d’administration de la plus importante institution panafricaine de financement dédiée à la promotion de l’habitat et du secteur de l’immobilier.

Le Cameroun vient de frapper un grand coup dans le chantier de production de masse des logements sociaux. La Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtès,en qualité de Présidente du Bureau de l’Assemblée générale de la société a pris part, le 09 octobre 2021 à Nairobi au Kenya, aux travaux du Conseil d’administration de la première session du Conseil d’administration de la Société pour l’Habitat et le Logement Territorial en Afrique (Shelter Afrique).

A la suite de ce diagnostic sans complaisance, la Présidente du Bureau de l’Assemblée générale de Shelter Afrique a identifié les causes du malaise, qui plombe la société et a indiqué la voix à suivre pour maintenir le cap qu’elle a fixé pour son mandat à la tête du bureau. Au chapitre des causes, il a été noté que les uns et les autres ne se sont pas suffisamment approprié les textes qui régissent l’organisation et les procédures internes de chacun des organes. Il s’agit, notamment des statuts de la société et la charte de fonctionnement du Conseil d’administration. Par ailleurs, il appert que la méfiance a fait son lit chez certains administrateurs et à la Direction générale, favorisant ainsi une communication insuffisante et inefficace. Au registre des pistes pour le retour à l’orthodoxie, et dans la droite ligne des causes sus évoquées, la ministre a encouragé les organes dirigeants et opérationnels de la société d’une part de toujours veiller à connaitre et à respecter les textes fondamentaux de la société. D’autre part, il sera question de travailler la main dans la main comme dans une famille en se protégeant les uns les autres, pour le bien supérieur de l’entreprise.

Cap sur le logement social décent et abordable

En tout état de cause, évoquant la place centrale du logement décent et à moindre coût dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durables, la Présidente Ketcha Courtès n’a eu de cesse de rappeler que le moment est venu pour l’Afrique de prendre le leadership dans le cadre du développement durable. Elle n’a pas manqué de relever que les défis en terme de logements sur le continent constituent une opportunité exceptionnelle pour Shelter Afrique et en dernière analyse la société ne sera pas jugée sur la virulence des dissensions internes, mais sur le nombre de logements effectifs qui auront bénéficiés de sa facilitation. Dans un esprit constructif, elle s’est proposée de mener, dans les jours ou semaines à venir, des consultations séparées avec les maillons essentiels de la société afin de trouver un terrain d’entente acceptable par tous, susceptible de ramener la concorde au sein de l’entreprise afin de lui permettre de faire avec succès ce qu’elle sait faire le mieux : faciliter le financement et la production des logements décents et a moindres coûts pour tous. En guise de conclusion, il convient de souligner avec emphase, qu’en plus de son bâton de pèlerin qu’elle a enfourché pour faire la médiation et la facilitation, la Président du Bureau de l’Assemblée générale de Shelter Afrique est rentrée à Yaoundé avec une résolution dudit conseil, confirmant l’engagement de la société à financer la construction au Cameroun d’une usine de production des matériaux de construction. L’usine en question, projet pilote susceptible d’être dupliquée dans les autres Etats Membres, aura pour vocation de démocratiser l’accès aux intrants de qualité pour la réalisation des logements, et ipso facto de réduire le coût des constructions en relevant la qualité.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.