Input your search keywords and press Enter.

Les fantômes qui signent les motions de soutien au président du RDPC.

Décédé le 15 janvier dernier, l’ancien Directeur marketing et communication à la Cameroon telecommunication (CAMTEL) fait partie des signataires du texte des « forces vives de la région du Sud » adressé au président de la République.


Benjamin Gérard Assouzo’o Bella, ancien militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), signe une motion de soutien à Paul Biya. Parue ce 13 mars dans les colonnes du quotidien gouvernemental Cameroun Tribune, alors même que l’on reconnait avoir nettoyé cette liste
« il y avait deux noms que nous avons retirés ». Celui de Jean Fouman Akam, qui est passé membre du Conseil constitutionnel et le sénateur suppléant Ndinda Ndinda décédé. Pour Gérard Assouzo’o, c’est une omission qui s’est glissée dans le protocole de la motion » indique un membre du comité tel que le rapporte JDC.
. Les fantômes à l’œuvre des signatures qui même parfois vont jusqu’à réussir aux concours. Tenons à rappeler ce cas de Jean Fouman Akam, membre du Conseil constitutionnel, qui en mai 2018, se retrouvait ainsi dans une motion appelant le président Paul Biya à se présenter à la présidentielle d’octobre, alors membre du Conseil constitutionnel.
Le Cameroun, un habitué de ces cas. Que dire Vivons seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.