Input your search keywords and press Enter.

Fin de l’atelier du renforcement des capacités : 860 participants du Minjec désormais opérationnels

Organisé du 31 juillet au 03 août 2022 au CIAP de Mutengene, les régions de l’Est, de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord, du Sud et Centre ont été formées dans le respect de la discipline de la Police. La cérémonie de clôture de cet atelier de renforcement des capacités a été présidée par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou.

C’est après une mise en forme matinale que les participants ont rejoint la salle Platon pour la cérémonie de clôture de cet atelier qui aura duré 04 jours. L’atelier de renforcement des capacités opérationnelles des responsables du Minjec des services centraux, déconcentrés, des structures rattachées, sous tutelle et de formation entamé le 31 juillet au soir, l’atelier de formation qui a regroupé les responsables des régions de l’Adamaoua, du Nord, de l’Extrême-Nord, de l’Est, du Sud et du Centre, au Centre d’Instruction et d’Application de la Police (CIAP) de Mutengene dans la région du Sud-Ouest, s’achève par cette cérémonie présidée par le ministre Mounouna Foutsou, accompagné du représentant du Gouverneur de la région du Sud-Ouest.

Le premier point de cette clôture a été marqué par la lecture de synthèse du rapport de l’Atelier par Alexandre Bitchoka, Chef de la Cellule de Suivi. Il rappelle que cet atelier intervient au moment où le Minjec, désormais classé dans le secteur de l’éducation, vient d’élaborer de nouveaux outils innovants susceptibles de faciliter l’atteinte des objectifs fixés. L’on relève également une implication timide des cadres dans la vie de leurs circonscriptions administratives respectives, ce qui est de nature à porter une atteinte sérieuse à l’image de marque du  Ministère  Aussi, cet atelier avait pour objectif, de relever les défis de la visibilité des missions et des actions du Minjec à travers des stratégies innovantes d’intervention de ses personnels pour un encadrement de proximité et de qualité des populations cibles.

Les recommandations de l’Atelier de Formation

Au sortir de ses travaux en atelier, plusieurs recommandations ont été formulées par ateliers de formation. Ces recommandations sont présentées par Ebot Jean, Chargé d’Etudes Assistant à la Division de la Coopération et des Statistiques. Il ressort entre autres que: Côté administration centrale/UTO : il faut revaloriser les pécules des volontaires de missions et des médiateurs communautaires ; accroître l’effectif des volontaires de mission. Aux responsables de terrain: utiliser les moyens mis à leur disposition pour la mise en œuvre et la vulgarisation du volontariat à travers la technique du « bottom-top » (développement à la base).

Les Délégués Régionaux sous la conduite de Eric Akono Bessala, Délégué Régional du Centre au nom de tous les participants remercie le Ciap. « L’objectif de l’atelier a été atteint. Nous vous donnons l’engagement de plus de professionnalisme et d’ardeur au travail sur le terrain” dit le Drjec » a-t-il indiqué. Poursuivant son propos, le porte-parole des participants a adressé sont merci à l’endroit du Commandant du CIAP et ses collaborateurs pour l’accompagnement journalier pour lesquels ils se sont fortement impliqués ; aux services centraux pour la bonne tenue de ce séminaire ; au Minjec pour cette initiative d’organiser cet atelier qui a apporté un changement positif dans les attitudes.

Après ce propos, place a été donné à une édition de ”Après Midi Jeunesse ”. La première articulation est un match des incollables opposants le pôle 2 au pôle 3. La seconde articulation est un concours qui exalte le patrimoine culturel camerounais. Et enfin comme dernière articulation, un exposé sur la rédaction d’une fiche technique relative à une campagne de sensibilisation sur la promotion des valeurs Civiques.

Dans son discours de cloture, Le Ministre Mounouna Foutsou a indiqué que ce 2ème atelier a été plus dense que le précédant car, il a rassemblé plus de 900 personnes. ”Chers collaborateurs vous avez réussi à relever les défis que beaucoup trouvait insurmontable. Vous avez pu faire corps avec l’armée confirmant le triptyque armée nation pour l’essor de la jeunesse camerounaise. Vous pouvez en être fière.”Mounouna Foutsou poursuit en relevant que l’accompagnement des jeunes est la garantie de l’atteinte des objectifs pour l’émergence du Cameroun en 2035.

« Durant 4 jours vous avez été imprégnés sur le nouveau cadre stratégique du ministère. Je vous invite donc à mettre en application cette formation. J’ai la ferme conviction que la réorientation stratégique du ministère ne constitue plus un élément de blocage pour vous » a affirmé le membre du gouvernement. « Je crois également que vous avez intégré le nouveau cadre stratégique car vous devez servir le ministère partout où vous serez appelé, services centraux et déconcentrés. Vous devez donc être au même niveau d’information. Tout le personnel est passé au CIAP ce qui met tout le monde au même niveau », a ajouté le Minjec.

Cependant, il faut souligner qu’au cours de cette cérémonie, des médailles d’honneur du travail ont été remise au personnel pour la promotion du 20 mai 2022.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.