Input your search keywords and press Enter.

Fifa : grosse frustration d’Infantino face à l’UEFA

Kigali la grande capitale du Rwanda a abrité vendredi 26 octobres derniers, une importante réunion qui regroupait plusieurs fédérations internationales autour de la FIFA. Ce qu’on peut retenir, Le président Gianni Infantino a vu repoussé toutes ses propositions.
Le président de l’instance faitière du football mondial souhaite la création d’une ligue mondiale des nations et la réforme de la coupe du monde des clubs.
La décision marque un coup d’arrêt pour Gianni Infantino car, le président de la FIFA qui espérait que ses projets seraient adoptés à Kigali vendredi dernier, a dû reculer face à l’opposition suscitée par ses propositions, notamment du côté de l’UEFA. C’est finalement une commission qui a vu le jour dans la capitale rwandaise pour étudier les deux projets.
«Nous avons pris la décision d’établir une commission pour renforcer le processus de consultation concernant la perspective d’une Coupe du monde des clubs rénovée et d’une Ligue mondiale des nations », a déclaré Infantino lors d’une conférence de presse. Cette commission rendra ses conclusions en mars 2019 à Miami aux Etats-Unis, lors de la prochaine réunion du dit Conseil.
Les propositions ne recueillent pas l’unanimité. Aleksander Cerefin (président de l’UEFA) est un des farouches opposants à ces réformes. Les Européens dénoncent un manque de consultation et un processus précipité et peu transparent. Ils craignent aussi un calendrier surchargé. Les opposants à ces réformes accusent Infantino, candidat à sa réélection au poste de président de la Fifa en juin 2019 à Paris, de vouloir faire passer ses projets en force.
Décidément le président de la FIFA aura du fil à retordre lors de la prochaine séance prévue à Miami l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.