Input your search keywords and press Enter.

Excellence scolaire 2022 : la Fondation La Main Tendue donne rendez-vous aux meilleurs élèves de la Sanaga-Maritime, le 29 octobre à Edéa

La date de cet événement, qui célèbre l’excellence scolaire et le vivre ensemble dans le département, a été arrêtée, le 18 septembre 2022 au cours de la réunion de l’Assemblée générale, tenue à Édéa, sous la présidence du promoteur de cette fondation caritative, le Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè.

Le format de l’événement et les critères de sélection des lauréats restent les mêmes, selon le comité d’organisation de l’excellence scolaire, qui ne cesse de faire d’heureux bénéficiaires dans la Sanaga-maritime, région du Littoral, grâce à la clairvoyance du promoteur de la Fondation La Main Tendue, le Ministre des transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, qui ne lésine pas sur les moyens, pour entretenir la saine émulation au sein de la jeunesse scolarisée de son département d’origine.

Après la Jeunesse sportive, faut-il le relever, c’est au tour des élèves du département de la Sanaga-Maritime d’être à l’honneur à l’occasion de cérémonie qui leur est traditionnellement consacrée par cette fondation caritative. Le comité d’organisation est donc à pied d’œuvre, pour la parfaite réussite de cette cérémonie d’awards, en s’employant à mettre les petits plats dans les grands.

460 meilleurs élèves primés en 2021

Le 30 octobre 2021, à l’esplanade de la préfecture, pour la cinquième fois consécutive, 460 élèves de l’enseignement primaire et secondaire de la Sanaga-Maritime ont vu leurs performances scolaires récompensés, contre 750 en 2020. Le meilleur des meilleurs élèves de tout le département était la jeune Adeline Nyoho Ngosso, qui avait réussi au Baccalauréat A4 Allemand avec une moyenne supérieure ou égale à 14,40/20.

Pour cette performance admirable, la lauréate avait reçu une prime de 100.000 Fcfa et bénéficié d’un accompagnement financier de 200.000 Fcfa payable en 04 tranches trimestriellement et ce, jusqu’à son insertion professionnelle. En dehors de la prise en compte du système scolaire anglophone et des orphelinats reconnus par le ministère des Affaires sociales, la Fondation avait innové, en faisant la promotion de l’excellence scolaire en milieu sportif.

« Pour ce qui est de l’enseignement francophone, les candidats au Cep ayant eu plus 16/20 avaient reçu une prime de 15.000 Fcfa, les candidats au Bepc et Cap ayant eu plus de 12/20 contre une prime de 20.000 Fcfa, et ceux au Probatoire ayant obtenu plus de 12/20 avaient une prime de 30.000 Fcfa.

S’agissant du Bts, les élèves ayant eu plus de 12/20 avaient bénéficié d’une prime de 30.000 Fcfa et ceux au Baccalauréat de plus de 12/20 une prime de 50.000 Fcfa », expliquait les critères de sélection et montants des primes accordées aux 460 lauréats, la Présidente exécutive de la fondation, Lydienne Ngallè Bibéhè.

En dehors des primes données aux meilleurs élèves, des dons avaient été faits à 113 pensionnaires de 06 orphelinats du même département. Ces dons étaient constitués de sacs de riz, de sacs de pâtes alimentaires, de cartons d’huile végétale, de lots de papier hygiénique, de cartons de sucre, de lots de remède, de sacs de classe, de cahiers, de gels hydro alcooliques et des masques.

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.