Input your search keywords and press Enter.

Contentieux post-électoral: Charles Atangana Manda déshabille Maurice Kamto

Alors que le conseil constitutionnel vient de rejeter la requête du candidat du mouvement pour la renaissance du Cameroun, MRC, Maurice Kamto, un haut cadre du Rdpc, par ailleurs chef traditionnelle, décrypte de manière incisive la démarche de celui qui se fait désormais affectueusement “le tireur de penalty” lisez plutôt.

““M. Kamto, a opté, comme je l’ai indiqué hier, pour le spectacle médiatique :

  1. Politique spectacle !

Il a osé disqualifier tous les acteurs de la démocratie camerounaise.

Le Haut Juge Constitutionnel, et ses Hauts Conseillers, tous récusés !

Moyens de recours sans preuve, aucune !

Que du verbiage, du remplissage creux, et, une posture politicienne, non stratégique, sur un théâtre du droit et des faits. Un théâtre des preuves et de la loi !

  1. Grave erreur d’appréciation, lourde erreur de comportement, et, désolante erreur de jugement !
  2. Vacuité absolue dans le processus de monstration : absence d’illustrations, démonstrations creuses, manque de preuves factuelles, en référence aux accusations alléguées.

Où sont les Sémioticiens ?

Je viens d’analyser en praticien !

Edgard Morin, je cite :

<< La politique est sans cesse soumise à l’analyse des faits et des événements.

Elle est assujettie à un certain type d’erreurs qu’il faut absolument se garder de commettre :

– erreur de jugement ;

– erreur d’appréciation ;

– erreur de comportement.

Une seule de ces erreurs, une fois commise, est susceptible de tout assombrir. >>

Fin de citation.

Fin de l’analyse !

Il faut signer cette analyse, pour transmission aux équipes de Kamto.

( é ) Charles Atangana Manda””

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.