Input your search keywords and press Enter.

Couverture santé : ce que le Dg de la Cnps et les travailleurs informels pensent de l’offre d’Atlantique Assurances

Il s’agit des propos recueillies lors de la signature, le 18 novembre 2021 à Yaoundé, de la convention de partenariat entre la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale et Atlantique Assurances Iardt Cameroun, mettant à la disposition des travailleurs de ce secteur vulnérable un produit innovant de nature à améliorer leur santé et par ricochet leurs conditions de vie.

Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame

« D’abord, je suis heureux de l’événement que nous célébrons aujourd’hui, parce qu’il nous permet de mettre à la disposition de nos assurés volontaires et même au-delà un produit innovant, la couverture santé, qui leur manque tant, qui peut faire défaut à des situations dramatiques. Il faut relever que c’est l’un des éléments du corps social très exposé aux accidents et autres adversités. Donc, le produit que nous mettons en place avec Atlantique Assurances vise à les protéger, les couvrir des risques de maladies et autres accidents. C’est un produit innovant, parce que cela ne s’est jamais fait avant, et c’est un produit extrêmement utile. Nous ne pouvons que les exhorter, les encourager à aller vers ce produit. Et, tous ceux qui sont assurés volontaires Cnps ont automatiquement droit à la couverture santé Atlantique Assurances ».

Marie Mbala Biloa, représentant des ‘’bayam sellam’’

« Nous disons d’abord merci à notre père, le Directeur général de la Cnps, qui ne cesse d’innover. Avant, les retraités avaient des problèmes pour toucher. Aujourd’hui, à travers la mise en place de la digitalisation, je peux être chez moi, m’enregistrer et toucher. Donc, c’est cette innovation qui continue à travers ce partenariat. Quel est le problème du petit peuple ? Nous vivons au jour le jour. Et lorsqu’on tombe malade, si on n’a pas d’argent, on peut crever. C’est dire que la santé est une priorité dans la vie. Et nous pensons que ce partenariat doit atteindre la cible. Ce qu’il nous faut, c’est la sensibilisation. Nous demandons seulement à notre père, qui nous emmène vers Atlantique Assurances, d’être comme une balance. Il faut également que les hôpitaux, qui vont nous recevoir, soient accueillants, parce qu’après avoir souscrit à l’assurance, si on ne leur donne pas l’argent, ils se mettent à déranger les patients. Nous apprécions donc ce que le Dg fait pour les personnes vulnérables, les retraités et désormais nous. Cela va aussi relancer l’assurance volontaire qui a trainé, parce que tout cela va de paire ».

Willy Kegne, président représenté des moto taximen

« Les moto taximen attendaient vraiment ce jour. Ils en sont fiers et disent merci au Directeur général de la Cnps, parce qu’ils ont fondé leur espoir sur ce partenariat. Nous espérons vraiment que la Cnps sera une balance, qui va porter ce projet. Nous sommes sans ignorer que le moto taximen travaille dans la rue, donc exposé aux maladies et autres accidents de la circulation. C’est la raison pour laquelle nous saluons cette convention stratégique et promettons à la Cnps de nous affilier massivement et de payer nos cotisations ».

Propos recueillis par Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.