Input your search keywords and press Enter.

Coupe de la Caf : voici pourquoi Coton sport a perdu à domicile

Outre le mauvais arbitrage dénoncé, une bonne frange d’observateurspointe un doigt accusateur sur la fédération camerounaise de football qui serait le responsable en chef.

Depuis la défaite de Coton sport de Garoua face à la JsKabylie en date du 20 juin 2021, les langues se délient pour fustiger l’incurie managériale des dirigeants sportifs camerounais. Il est de notoriété publique que  dans des compétitions continentales à l’image de la coupe de la Caf à laquelle Coton sport est encore engagé, chaque Club puisse recevoir un match sur ses propres installations, et effectuer un déplacement. Bref les matchs se jouent en aller retour.

Ce principe de recevoir un match dans ces propres installations n’est pas anodin. Mais obéit à une logique qui voudrait  qu’un club qui reçoit un match dans ses propres locaux, a plus de chance de faire un bon match, et pourquoi ne même pas le gagner. Il y a même des clubs qui perdent rarement à domicile du fait de la loi du domicile qui se vérifie à plusieurs titres et cours de plusieurs grandes rencontres sportives qu’on peut  citer à tout vent. Coton sport de Garoua, malheureusement dans le Cadre de cette demi-finale aller perdu n’a pas pu bénéficier de cette chaleur du public dans la mesure où nous savons que le fief du club n’est pas à Yaoundé. Bien qu’étant un club camerounais, Coton ne saurait se sentir autant à l’aise au stade Ahmadou Ahidjo comme qu’à celui de Garoua qui est son fief. Pour certains experts des questions du football, pour un match d’un tel enjeu à ce stade d’une compétition continentale, il fallait que Coton sport bénéficie de toutes les garanties possibles afin de prendre dans une moindre mesure, une bonne option à domicile.

Certains techniciens estiment que la défaite de Coton sport, au-delà de l’arbitrage que tout le monde s’accorde à critiquer est également due  au manque d’acclimatation des contonculteurs. Il convient de relever pour le préciser, que Yaoundé et Garoua n’ont pas les mêmes réalités climatiques qui peuvent également dans une certaine mesure influencer le cours du jeu. Pour les autorités camerounaises, les raisons pour lesquelles le match s’est joué à Yaoundé sont d’ordre logistique. Ces derniers disent qu’ils n’ont pas pu transporter la Var(vidéo assistance referee) et l’on fait savoir à la Caf afin que le match se joue dans un autre stade du Cameroun. Une faute grave des autorités camerounaises qui sont bien conscientes du fait que c’est depuis 2014  qu’un club camerounais a atteint pour la dernière fois  ce niveau d’une compétition continentale. Selon certains analystes, les autorités sportives devaient tout mettre en œuvre afin que ce match se joue à Garoua. Toutes choses qui garantissaient qu’en cas de défaite, les cotonculteurs sont tombés avec toutes les armes à la main. Beaucoup dans cette délocalisation du match qui devait se jouer à Garoua et non à Yaoundé, selon les exigences de la Caf, pensent que les dirigeants du football ont préparé sans le savoir l’élimination de Coton sport qui est l’un des rares club Camerounais qui fait le poids dans les compétitions continentales, en dépit d’un championnat local qui est ne moins en moins compétitif.

Emmanuel MVELE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.