Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : une autre bombe retrouvée à Yaoundé

Aperçu du quartier Nsimeyong

La découverte de cet explosif, dans un sac à dos au lieu-dit Entrée terre rouge au quartier Nsimeyong, a eu lieu, le 31 juillet 2020.

Les populations de Yaoundé, siège des institutions républicaines, n’ont pas encore oublié la psychose qu’a causé récemment l’explosion d’une bombe artisanale au quartier Damase, que la découverte, le 31 juillet 2020, d’un autre explosif au lieu-dit Entrée terre rouge à Nsimeyong sème la panique dans la population. « Dès que les gens ont été alertés de la découverte d’une bombe, la psychose s’est emparée du quartier. C’était le sauve-qui-peut. Ceux qui étaient chez eux se sont enfermés, tandis que d’autres dans les bars, les boutiques et autres magasins les ont déserté», a confié un riverain apeuré. « La plupart des passants à cet endroit, aux premières heures du 31 juillet 2020, ont dû apercevoir ce colis déposé devant une maison proche d’un champ de maïs », a-t-il ajouté. Alertées par les populations, les forces de maintien de l’ordre public vont effectuer une descente sur les lieux, avant de procéder à une fouille systématique des domiciles et autres individus. En attendant les résultats de l’enquête ouverte, il est important de rappeler que ce n’est pas la première fois que Yaoundé est ciblée par les forces de l’ombre. Emana, Melen et Damase sont les trois quartiers, où il y a eu déflagration de bombes artisanales, il y a quelque temps. A Damase spécifiquement, rapportent des témoins de la scène, il y a eu des blessés. Vivement que la sécurité soit davantage renforcée dans la ville.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.