Input your search keywords and press Enter.

Cameroun- Minjec : les responsables du pôle 2 et 3 en atelier de formation

C’est dans le cadre de la continuité du renforcement des capacités opérationnelles des responsables du Minjec, des services centraux, déconcentrés, des structures rattachées, sous tutelle et de formation que le Centre d’Instruction et d’Application de la Police de Mutengene abrite de nouveau les travaux de cet atelier qui va s’étaler du 31 juillet au 01er août 2022 dans la région du Sud-ouest.

Le pôle 2 et 3 concerne les responsables des régions de l’Adamaoua, du Nord,  de l’Extrême-Nord, de l’Est, du Centre et du Sud. C’est ainsi que le retour de ses responsables au  Centre d’Instruction et d’Application de la Police de Mutengene (CIAP) de Mutengene participe de la volonté de la hiérarchie de donner à tous les personnels concernés des dix régions le même cadre de formation avec la même discipline et le même règlement que le premier pôle qui y a séjourné du 19 au 22 juillet dernier. Ainsi donc, tous les participants des 10 régions seront réamorcés au CIAP.

Toutefois, la première activité de la 1ère journée au CIAP de Mutengene a été marquée par la nuit du Reamorce. Elle est précédée par le cérémonial d’accueil des participants à l’atelier. Le Dr. NITH Pierre, Commissaire Divisionnaire et Commandant CIAP de Mutengene a en son nom et en celui du Délégué Général à la Sûreté Nationale (Dgsn) souhaité la bienvenue à tous les participants. Il a indiqué que cet atelier se déroule dans un contexte sécuritaire délicat dans la région mais le choix de ce lieu présent des atouts majeurs autant au niveau de la sécurité que des infrastructures. Tout est mis en place pour un bon suivi des participants. Le Dgsn a prescrit que tout se déroule bien dans le strict respect des consignes liées à ce domaine de formation. Le Commandant a précisé que cet atelier constitue un facteur de renforcement des liens entre les participants, le Minjec et la Dgsn pour un Cameroun uni et un changement des mentalités dans l’exercice du travail.

Cependant, l’Inspecteur Général des Programmes, Marc Armand Sandjock, a décliné le programme de l’Atelier de Formation. Il va s’agir des matinées du Reamorce, rassemblement général à la cour d’honneur, les présentations en plénière, les échanges ou encore une édition de ”Après midi Jeunesse”. A sa suite, le Commissaire Frédéric Eyebe a donné les consignes techniques et disciplinaires. Il est par exemple interdit de se déplacer seul, toujours en binôme. Ne pas sortir du centre par mesure de sécurité. En cas de problème le signaler. Maintenir les dortoirs propres et respecter toutes les consignes préalablement données. Dans le mot de lancement technique que donne le Secrétaire Général du Minjec, Zachée Robert Théophile, au nom du Ministre Mounouna Foutsou, on note que le ministre demande qu’il fasse parvenir toute son appréciation de l’organisation de cet atelier à l’équipe du CIAP sous la conduite de son Commandant, le Commissaire divisionnaire, Dr NITH Pierre.

Dans la suite de son propos, la Sg du Minjec a indiqué qu’à travers cet atelier, le Ministre Mounouna Foutsou a voulu innover pour renforcer les capacités techniques du personnel de son département ministériel. Les cadres habituels de tenue d’atelier ne permettant pas toujours une concentration optimale, le ministre Mounouna Foutsou a sollicité le CIAP pour son cadre disciplinaire et sécuritaire. L’atelier va permettre de présenter et d’expliquer le nouveau cadre stratégique du ministère. Ce nouveau cadre consacre la réorganisation des missions du Minjec dont le personnel formé ici est chargé de l’implémentation à divers niveaux. Il faut dire que le mot du Sg du Minjec a été précédé par la minute du civisme qui a consisté à applaudir l’équipe du CIAP pour le travail abattu pour cet Atelier.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.