Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : L’autoroute Yaoundé- Nsimalen dépouillée de ses gardes- fous.

Un adolescent parti du domicile familiale dans la matinée de lundi 9 décembre se retrouve entrain de démonter les garde-fous sur un pont de l’autoroute Yaoundé- Nsimalen.

« Moi je savais qu’il est à l’école » effondrée, C’est en larmes  devant la gendarmerie Nationale que la génitrice  du jeune garçon de 16 ans s’exprime ; convaincue que son fils, sorti tôt dans la matinée du lundi 9 décembre du domicile familiale se trouvait à l’école sera malheureusement retrouvé entre les mains de  la gendarmerie nationale. Accusé d’avoir démonté les gardes –fous sur le pont de la rivière de la Mefou et Akono sur l’auto route Yaoundé Nsimalen, il fait partir des trois autres présumés malfrats dans les filets de la gendarmerie.

Une partie du butin sera ainsi exposée à  Yaoundé. Alerté par l’entreprise chinoise en charge des travaux, les éléments de la gendarmerie vont se déployer sur le site et mettre la main sur ces malfrats chose curieuse c’est  le même camion qui plus tôt avait transporté ces garde-fous du pont vers la broussaille qui a aidé à les récupérer. Arrêté, Ce dernier sera conduit devant les instances judiciaires au même titre que les trois autres garçons tous originaires de la République Centrafricaine en flagrant délit de possession des ossements humains enterrés à Gado du coté de Bertoua et qu’ils comptaient liquider au quartier Nkomkana à Yaoundé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *