Input your search keywords and press Enter.

Cameroun : la feuille de route de la reconstruction du Nord-ouest et Sud-ouest

Le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute

Le Comité de pilotage du Plan présidentiel de reconstruction et de développement de ces régions sinistrées organise du 22 juin au 06 juillet une mission de sensibilisation et la vulgarisation auprès des populations locales et des acteurs de terrain.

Il s’agit d’un travail préparatoire, qui annonce le déclenchement imminent des activités de reconstruction. Etalée sur deux semaines, la mission qui ouverte vise la présentation des piliers duPlan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest (Pprd-No/So) et toutes les activités de reconstruction envisagées durant les deux prochaines années. Il sera par ailleurs question de décliner le processus et le mécanisme de mise en œuvre du Pprd-Noso, de définir les modalités d’organisation et de prise en charge des différents bénéficiaires du Plan présidentiel, notamment les communautés villageoises, d’élaborer une cartographie sécuritaire des zones d’intervention, d’assurer l’appropriation locale du Plan en établissant les responsabilités au sein des autorités locales et des représentants des communautés et de la société civile et de discuter des modalités de sécurisation et de pérennisation des infrastructures communautaires et des équipements collectifs.

La phase étalée du 22 juin au 05 juillet consiste à effectuer une mission de sensibilisation et de vulgarisation du Plan présidentiel auprès de la population des régions du NoSo. Dans une approche inclusive, toutes les catégories sociales devront être représentées. Les travaux prendront la forme de sessions d’échanges entre l’équipe de mission et la délégation de chaque département pour discuter du Plan et des priorités des populations en matière de reconstruction.

La composition des délégations départementales est connue. Elle comprend, entre autres, le préfet, les élus de la circonscription administrative concernée (députés, sénateurs et maires), 05 représentants des autorités religieuses, les autorités traditionnelles au rang de chefs de 1er et 2e degré, 02 représentants des associations des femmes, 02 représentants des associations des jeunes et les présidents des comités de développement des villages. 50 personnes maximum, Covid-19 oblige.

Faut-il le relever, le Pnud, apprend-on, tiendra des sessions de travail séparées avec les agences onusiennes présentes sur le terrain et certaines organisations de la société civile pour une appropriation poussée des enjeux de la reconstruction et des modalités d’implémentation des activités.  La phase de la consolidation des données et l’actualisation du Plan présidentiel quant à elle qui court du 22 au 26 juin, permettra de recueillir toutes sortes d’informations utiles qui seront traitées et consolidées. Les plus pertinentes seront intégrées au Pprd-No/So qui fera l’objet d’une actualisation le cas échéant.

Sur la base de la volonté exprimée par l’ensemble de la communauté nationale, le gouvernement a élaboré le Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest. Approuvé par le président de la République, ledit Plan vise à répondre aux besoins immédiats des populations touchées par la crise sécuritaire dans le domaine social, économique et infrastructurel. Après la mise sur pied du cadre organique du Pprd-No/So et la désignation des principaux responsables par le Premier ministre, chef du gouvernement, le déclenchement des activités de reconstruction est imminent. 90 milliards Fcfa, c’est le montant de l’enveloppe allouée au Coordonnateur national du Pprd-No/So. Nommé à ce poste le 03 avril dernier, le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire, Paul Tasong Njukang, dispose de deux ans de préparation d’une bonne base, pour un nouveau départ dans ces deux régions. 

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *