Input your search keywords and press Enter.

Cameroun-coopération sanitaire : l’accompagnement des mères et le renforcement de la nutrition des enfants par le Pam

C’est ce qui ressort des échanges entre le Programme Alimentaire Mondial et le Ministre de la Santé, le 18 août dernier à Yaoundé.

Le Programme Alimentaire Mondial (Pam), joue un rôle important dans la réussite de la politique sanitaire du Cameroun. Cette coopération sanitaire est passée en revue le 18 août 2022 au cours d’une audience accordée à une équipe de cette agence des Nations-Unis par le Dr Manaouda Malachie. Au cours des échanges, le Dr Mamadou Mbaye représentant de la Représentante du Pam au Cameroun empêchée, a tout d’abord félicité le Ministre de la Santé, Manaouda Malachie pour la politique sanitaire mise en place au Cameroun et désormais considérée comme référence en Afrique. Elle a par la suite salué le niveau de coopération et d’ouverture du Cameroun avec les pays de la sous-région Afrique centrale. L’ancien responsable du bureau Pam au Cameroun renchérit en déclarant que le Cameroun est un “pays régional” de stabilité sociale, qui jouit d’une grande renommée internationale. Cette renommée est adossée sur les soutiens multiformes qu’il apporte aux autres pays de la sous-région.

Parlant de la coopération avec le Cameroun, elle révèle que cette agence spécialisée du système des Nations-Unies est passé à un cycle de projets de 5 ans. Pour les prochaines années, un accent sera mis sur le renforcement de la nutrition des enfants et l’accompagnement des mamans. Et pour mener à bien ce projet d’envergure, il est nécessaire de mobiliser des ressources financières conséquentes.

A sa suite, le chargé de la chaîne d’approvisionnement au Pam, Sebujogori Gaston a donné une évaluation du projet en cours, portant sur les Milda-Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action. Il en ressort que la distribution des Milda se poursuit, avec la deuxième phase déjà  enclenchée. Dans ce cadre, la mission du Pam est d’assurer le transport des Milda jusque dans les Aires de santé reculées des régions concernées à chaque phase. Après la première phase qui concernait les régions septentrionales, les deux prochaines étapes consisteront à ravitailler les autres régions du pays. L’objectif est de toucher au final 26,5 millions d’habitants.

Dans sa prise de parole, le Dr Manaouda Malachie s’est dit satisfait de la coopération entre le Cameroun et le Programme Alimentaire Mondial. Pour lui, le pays a le devoir d’asseoir une bonne  politique sanitaire ouverte sur le monde, notamment dans la sous région Afrique centrale, étant entendu que les peuples de cette zone, sont frères compte tenu de leur histoire.

Par ailleurs, le patron de la Santé n’a pas manqué de saluer le grand apport de cette organisation dans la réussite de la politique sanitaire du Cameroun, voulue par le Chef de l’Etat.

A titre de rappel, le but du Pam est d’éliminer la faim et la pauvreté dans le mode en répondant aux besoins d’urgence et en aidant le développement économique et social.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.