Input your search keywords and press Enter.

Cameroun-Coopération : le bilan de la première année de fonctionnement de la Chaire Pierre CASTEL présenté

C’était la raison d’être de l’audience accordée récemment par 𝐥𝐞 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐄𝐭𝐚𝐭, 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥𝐄𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐒𝐮𝐩𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐚𝐮 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐆𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐚𝐥 𝐝𝐮 𝐅𝐨𝐧𝐝𝐬 𝐏𝐢𝐞𝐫𝐫𝐞 𝐂𝐀𝐒𝐓𝐄𝐋𝐀𝐠𝐢𝐫 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐥𝐀𝐟𝐫𝐢𝐪𝐮𝐞 à Yaoundé.

La rencontre du 02 décembre 2021 entre Pierre De Gaëtan Njikam, Directeur Général du Fonds Pierre CASTEL-Agir avec l’Afrique et le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo était inscrit dans le cadre d’une coopération qui lie leurs  différentes institutions. Il s’agit de la deuxième rencontre entre les deux personnalités, après le lancement officiel de la Chaire Pierre CASTEL : « Systèmes Alimentaires et Entrepreneuriat en Afrique », en janvier 2021. C’est par ailleurs dans ce cadre que les échanges ont de nouveaux eu lieu à Yaoundé.

En effet, la Chaire est installée au sein de la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (Fasa) de l’Université de Dschang et offre un appui multiforme au Cameroun à travers la formation et l’accompagnement des jeunes souhaitant entreprendre dans les secteurs de l’agriculture et l’agronomie ; la recherche et l’animation scientifique autour de l’entrepreneuriat des jeunes ; la création d’un écosystème économique favorable à l’entrepreneuriat des jeunes (entrepreneurs, chercheurs, instituts financiers, décideurs, etc). Par les leviers de la formation et de la professionnalisation, intervenir en amont et soutenir l’entrepreneuriat des jeunes dans les domaines des systèmes alimentaires tel est le but de la chaire.

Ainsi, il était principalement question pour Pierre De Gaëtan Njikam de présenter le bilan de la première année de fonctionnement de la Chaire Pierre CASTEL. Il en ressort pour ce faire que des certificats de fin de formation ont été remis aux 9 stagiaires de la Chaire le 29 novembre 2021 à Dschang, quelques jours après que le même exercice a été fait aux 13 stagiaires Ivoiriens à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire.

Cependant, le Directeur Général du Fonds Pierre CASTEL-Agir avec l’Afrique a profité de l’occasion pour décliner les ambitions de la structure dont il a la charge, pour l’année 2022. Il sera question d’accompagner le groupe éponyme dans le développement de son capital humain dans ses différentes entreprises. Dans cette optique, il est inscrit d’engager des collaborations étroites avec les établissements d’enseignement technique des pays où sont implantées les filiales du secteur brassicole.

Pour ce qui est du Cameroun, le prix CASTEL Talent avec le concours de de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (Enspy), va connaitre un développement conséquent. Comme autre objectif, le Fonds Pierre CASTEL-Agir avec l’Afrique ambitionne la mise sur pied et l’accompagnement d’un réseau panafricain d’incubateurs académiques.

Dans la fin de ses propos, Pierre De Gaëtan Njikam a invité Minesup à prendre part à la 9ème édition des Journées de l’Afrique et ses Diasporas qui seront organisées à Bordeau les 24, 25 et 26 mars 2022. L’événement mettra l’accent sur l’éducation, la formation et l’employabilité des jeunes. Au terme des échanges fructueux, il a été convenu de la mise sur pied d’une Task Force, placée sous l’autorité du Chef de la Division de la Recherche et de la Coopération Universitaires, dont l’objectif est la matérialisation et le suivi des initiatives soutenues par le Fonds Pierre CASTEL-Agir avec l’Afrique.

A titre de rappel, c’est en septembre 2017, que Pierre Castel et plusieurs personnalités engagées dans le devenir du continent africain, dont Pierre De Gaétan Njikam, décident de créer le Fonds de dotation Bordeaux-Afrique, qui deviendra le Fonds Pierre Castel – Agir avec l’Afrique. Ils s’appuient pour cela sur le socle d’expérience du Club Bordeaux-Cameroun-France et notamment sur son programme de parrainage de jeunes entrepreneurs africains. Entre 2009 et 2017, ce programme a accompagné plus de 50 entrepreneurs issus de 5 pays d’Afrique subsaharienne : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali et Sénégal.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *