Input your search keywords and press Enter.

Administration territoriale: De nouveaux hommes aux commandes des unités d’Ebolowa

Les nouveaux sous-préfet de la région d’Ebolowa

Ils ont officiellement été installés par le préfet du département de la Mvila qui leurs à prescrit de nombreuses recommandations qui passent par le maintien de l’ordre, la lutte contre la corruption en passant par la vacance dans les chefferies traditionnelles.

Begoun Foreman, Nokuri lors de la passation

Begoun Foreman, Nokuri Samuel et Ngodebo Seme Anicet Valérie prennent les rênes des arrondissements d’Ebolowa 1er, Ebolowa 2e et d’Efoulan. Ils ont officiellement été installés par Mvogo sylyac marie le préfet du département de la Mvila qui leur a donné des recommandations, celles de veuillez au maintien de l’ordre, de lutter contre la corruption, gérer avec grand minutie les chefferies vacantes pour une meilleur accélération de la décentralisation, la lutte contre la vie chère mais un très grand professionnalisme dans la prise des décisions.


Une tâche lourde que mesure déjà Begouin Foreman le nouveau sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa 1er « le préfet de la Mvila m’a présenté mon cahier de charge qui est structurellement sur trois points, le maintien de l’ordre, la gestion des conflits, le foncier et la question très sensible des chefferies traditionnelles, je pèserais de tout mon poids pour mettre ses directives à exécutions ».
Administrateur civil principal, Begoun Foreman était avant son investiture à la tête de l’arrondissement d’Ebolowa 1er sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa 2e ou il a passé plus de 2 ans.


Comme lui, Nokuri Samuel, le tout nouveau sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa 2e est un administrateur civil principal, ancien secrétaire général de la communauté urbaine de Kribi il a été auparavant sous-préfet sous-préfet de l’arrondissement de Ngambé.


Il est en de même de Ngodebo Seme Anicet Valérie porté à la tête de l’arrondissement d’Efoulan, l’ancien premier adjoint préfectoral de la ville de Yaoundé qui prend la tête de cette unité administrative est lui aussi un administrateur civil principal qui devra mettre son expérience pour le bon rayonnement de l’arrondissement d’Efoulan.


Le département de la Mvila se voit doter de nouveaux hommes fort pour poursuivre l’œuvre de développement et d’émergence de la région du sud et du département de la Mvila en particulier.

Olivier DONGMO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.