Input your search keywords and press Enter.

Réhabilitation de la nationale 9 Mbalmayo-Sangmélima : un procédé nouveau pour l’exécution des travaux

Le Ministre des Travaux publics effectue ce jour, 25 juillet 2023, un parcours de l’itinéraire du projet de réhabilitation de la Nationale N9, Mbalmayo-Sangmélima, à l’effet de s’assurer de la mobilisation des entreprises contractualisées. La particularité de ce projet: le recyclage de la chaussée existante.

La réhabilitation de la route Mbalmayo-Sangmélima se fera par recyclage de la chaussée existante, avec un apport d’émulsion (RAE). C’est le procédé qui a été retenu par le Maître d’ouvrage, pour les travaux qui seront exécutés sur les trois lots qui constituent le projet. Ce procédé, encore nouveau au Cameroun, consiste à incorporer, au sein du matériau obtenu par fractionnement ou fragmentation de l’ancienne chaussée, un liant hydrocarboné (l’émulsion) et, éventuellement un correcteur granulométrique ainsi que de l’eau et à les mélanger intimement in situ, jusqu’à l’obtention d’un matériau homogène. On réalise ainsi, après réglage et compactage, une nouvelle assise de chaussée, sur laquelle on applique soit une couche de revêtement, soit d’autres couches de chaussée, si la partie retraitée ne peut, à elle seule, supporter les sollicitations du trafic.

Pour garantir la réussite de cette opération, une étude préalable de la chaussée existante a permis d’évaluer avec précision son aptitude au retraitement. L’étude va en outre permettre d’identifier les zones homogènes destinées au retraitement.  Elle comprend :

–        une auscultation et diagnostic précis de l’ancienne chaussée;

–        une caractérisation des matériaux en place

–        une étude de formulation du matériau retraité, avec définitions des objectifs techniques ;

–        un dimensionnement convenable : la position de la couche retraitée dans la nouvelle structure de chaussée dépendra essentiellement du niveau du trafic que celle-ci sera amenée à supporter.

Pour ce qui est de la consistance du projet, les travaux sont subdivisés en trois (03) lots pour un linéaire total de 115Km. Les trois Entreprises adjudicatrices ont été notifiées par anticipation, et leurs contrats sont en cours de signature. Sur le terrain, la plaque de chantier ainsi que le personnel des entreprises signalent déjà la présence des travaux. Quant à la maitrise d’œuvre des travaux, elle sera assurée par une MDC privée, dont la sélection est rendue à la phase d’analyse des offres par la sous-commission. En attendant la mobilisation de la MDC, une équipe de suivi conjointe, composée des ingénieurs auprès du Chef de Service et des Ingénieurs des marchés assureront le suivi des travaux.

Source : Celcom MINTP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.