Input your search keywords and press Enter.

Qu’est-il arrivé au concert de l’artiste du Bikutsi camerounais K-Tino

Initialement prévu pour le 31octobre dernier à paris, les amoureux du Bikutsi ne consommeront pas le watafufu de leur idole. Le rideau est tombé par cette décision celle de l’annulation du concert organisé par celle qu’on appelle affectueusement la femme du peuple.

Un concert qui a été annulé à quelques heures plus tôt  par  k – Tino et son promoteur. la cause de cette interruption n’est autre que celle de la motion de soutien de la femme du peuple à l’égard du candidat du RDPC lors de la campagne présidentielle du 07 Octobre dernier, sanctionnée par la réélection de Paul BIYA malgré les tentatives de recours, d’où l’injonction répétée d’un groupe de pression de la diaspora qui a de fond en comble eu raison sur la chanteuse camerounaise du Bikutsi. Sa détermination désavouée, elle s’est vue dans l’obligation d’annuler sa prestation sur la scène parisienne, afin d’éviter de verser le sang de ses compatriotes. Cette règle est d’autant plus appliquée à l’endroit de tout autre artiste ayant soutenu publiquement le président Paul BIYA pendant la campagne électorale à l’étranger outre k-Tino ,coco argentée, Grace DECCA , Romeo Dicka, Papillon, Ben DECCA et plusieurs autres en sont cités. Irritée par cette interdiction, l’auteur du watafufu ne va pas en rester là et va adresser une lettre au candidat de l’opposition notamment celui du MRC en lui posant la question ; celle de savoir si la démocratie est celle qui donne la liberté à tous de s’exprimer et d’être libre ou alors une sorte d’oppression servant à nuire aux uns et aux autres. En attendant une éventuelle réponse du candidat du MRC ou celle de ces fervents défenseurs. Après K- Tino, une question reste posée. A qui le tour ? Attendons voire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *