Input your search keywords and press Enter.

Plus d’un tiers des suicides de femmes dans le monde ont lieu en Inde

La rapide montée du niveau de vie dans le pays pourrait être l’une des causes de ce phénomène.

Les conclusions de cette étude relayée début septembre par la revue scientifique The Lancet sont terrifiantes. Les chercheurs ont déterminé que 37% des femmes qui se donnent la mort à travers le monde sont originaires d’Inde. Comme le rapporte Le Monde qui reprend les grandes lignes de ces recherches qui portaient sur le suicide dans ce pays d’1,3 milliard d’habitants, ce chiffre a de fortes conséquences “socio-économiques, politiques et émotionnelles.” Un phénomène qui semble également toucher les hommes, puisqu’à l’échelle mondiale, 25% des suicides masculins concernent l’Inde.

Toujours selon le quotidien français, qui a pu interviewer Kamala Marius, chercheuse à l’Institut français de Pondichéry et spécialiste des inégalités en Inde, les explications sont multiples. “Avec la montée du niveau de vie, il y a une ouverture plus grande au monde possible, et donc à la conscience de ce qu’on n’a pas en comparaison des autres” détaille-t-elle.

Néanmoins, l’étude pointe également indirectement du doigt le phénomène des mariages forcés, fréquents dans le pays. En Inde, 20% des femmes, soit une sur cinq, sont mariées avant d’avoir 15 ans. “Ça montre que les Indiennes font face à de véritables difficultés. Nos normes sociales sont très régressives”, explique de son côté Poonam Muttreja, directrice générale de l’association Population Foundation of India

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.