Input your search keywords and press Enter.

Plan triennal-Jeunes : les jeunes de l’Extrême-nord accueillent le don du Chef de l’Etat Paul Biya

Le 07 novembre 2020, le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou, a présidé dans la région la cérémonie de remise des équipements d’installation aux jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial jeunes et de kits de réarmement moral, civique et entrepreneurial aux structures opérationnelles du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique .

Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou, a présidé, le 07 novembre 2020, la cérémonie de remise des équipements d’installation aux jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial jeunes et de kits de réarmement moral, civique et entrepreneurial aux structures opérationnelles du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec), dans la région de l’Extrême-nord. C’est dans le cadre de l’accélération et la concrétisation de la promesse du Président de la République, Paul Biya, à la jeunesse camerounaise en février 2016, lors du cinquantenaire de la fête nationale de la jeunesse.

Le ministre Mounouna Foutsou a débuté sa visite dans le village pionnier de Mangave Gio Gio au sortir de la visite du Centre régional de Désarmement, de Démobilisation et de Réinsertion de l’Extrême-nord. S’en est suivi le dévoilement de la plaque signalétique de cet espace réservé à l’agriculture de deuxième génération. Le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, accompagné de son collègue de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, a échangé avec les jeunes du village en pleine activité de repiquage des plants d’oignons. La place des fêtes de Mémé a donné lieu par la suite à la  remise des appuis multiformes aux jeunes bénéficiaires du Pts-Jeunes et des kits de Réamorce aux structures déconcentrées du Minjec.

Le maire de la Commune de Mora a invité l’assistance à observer une minute de silence en mémoire des victimes des récents évènements malheureux de Kumba. Il a été emboîté par le président du Conseil régional de la Jeunesse qui a invité ses pairs à tourner le dos aux jérémiades de toutes sortes et à se mettre résolument au travail. Au nom de la jeunesse de l’Extrême-nord, Djagara a promis de continuer à participer à la promotion de la paix et des valeurs positives.

Irène Yanpelda, ambassadrice de Youth Connekt dans l’Extrême-nord a reprécisé l’objectif de l’innitiative et son intérêt pour les jeunes de la région. Aussi, a-t-elle invité les bénéficiaires du Pts-Jeunes à faire bon usage des appuis à eux destinés, pour favoriser la réussite de leur insertion socio-économique afin de susciter l’émulation au sein de la jeunesse. Quant à Abdoul Karim Nassourou, directeur de la Promotion économique des Jeunes au Minjec, il  a présenté le niveau de mise en œuvre du Pts-Jeunes dans l’Extrême-nord. Il a ainsi déroulé les trois phases d’accompagnement des bénéficiaires du Pts-Jeunes en insistant sur la mise en œuvre des villages pionniers du Cameroun, mis en place en collaboration avec les Collectivités territoriales décentralisées. Aussi, a-t-il insisté sur l’intérêt du Réamorce centré sur l’appropriation des valeurs citoyennes et patriotiques des bénéficiaires. « Près de 205 projets des jeunes de l’Extrême-nord ont ainsi reçu des financements d’un montant de plus de 500 millions Fcfa, pour environs 615 emplois directs projetés », a fait savoir Abdoul Karim Nassourou. Dans son serment, la porte-parole des bénéficiaires des appuis du Pts-Jeunes a rassuré, au nom de ses pairs, que les financements reçus seront judicieusement utilisés afin que leurs retombées profitent à la communauté toute entière. Le ministre Mounouna Foutsou a encouragé le co-accompagnement des bénéficiaires du Pts-Jeunes, par les différents départements ministériels. Il a appelé les jeunes enrôlés dans les mouvements extrémistes à suivre l’exemple de leurs congénères désormais pris en mains dans les Centres de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration.

Aux Majestés de l’Extrême-nord, le Minjec a plaidé pour la mise à disposition des espaces destinés à être érigés en Villages pionniers. Quant aux jeunes bénéficiaires, ils ont été invités à se mettre d’arrache-pied au travail, pour honorer la promesse de remboursement des fonds à eux concédés. Les cadres du Minjec, pour leur part, ont été remerciés pour les efforts fournis dans l’encadrement des jeunes bénéficiaires du Pts-Jeunes, à travers une dotation en matériels roulants, pour faciliter leur travail sur le terrain. A la suite de la motion de soutien des jeunes de l’Extrême-nord adressée au Chef de l’Etat, le personnel du Minjec en fonction dans cette région a offert en cadeau au ministre Mounouna Foutsou et au Dr Taïga deux fauteuils fabriqués par des adhérents de Cmpj, à l’aide d’objets de récupération dont des pneus usagés.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.