Input your search keywords and press Enter.

Pierre Zumbach accusé d’avoir volé 40 milliards fcfa à l’État du Cameroun .

Le promoteur de l’événement culturel Yafe et Salon Promote est accusé d’avoir détourné 40 milliards de FCFA

Le mouvement dénommé Camerounais pour le Patriotisme Économique accuse Pierre ZUMBACH, le promoteur du « Salon Promote » d’avoir dilapidé la somme de 40 milliards de francs CFA

Dans une note dont copie est parvenue à la rédaction de 237infos.net, le Secrétaire Exécutif de ce mouvement, Djibril AMADOU, estime que cette foire aurait généré plus de 40 milliards de francs CFA depuis son lancement sans qu’aucune trace des recettes ne soit disponible.

Il accuse Pierre Zumbach qui est de nationalité suisse d’avoir fait venir tous ses compatriotes bénéficié de cet événement au détriment des Camerounais.

Lire l’intégralité de la correspondance:
IL FAUT ARRETER PIERRE ZUMBACH !!!

Le retraité suisse Pierre ZUMBACH installé au Cameroun depuis près de 15 ans pille notre pays au regard de tous. En effet, cet individu a reçu un mandat du « Gouvernement de la République » pour organiser PROMOTE. Pour ce faire, l’Etat à travers le ministère du commerce met à sa disposition un montant annuel de FCFA 200 000 000(Deux cent millions) pour l’organisation de cet événement qui n’apporte rien au Cameroun. Plus grave, il ne doit payer aucun impôt ! Quel paradoxe au moment où la ratification des accords de partenariats économique fait prendre un grand coup à notre pays faisant ainsi baisser l’assiette fiscale !
Puisqu’il n’est qu’un mandant, toutes les recettes générées par PROMOTE doivent être reversées au trésor public parce que l’Etat contemporain est désormais un agent économique qui cherche à fructifier ses revenus pour être capable d’assurer ses missions régaliennes. Or, cet événement a généré depuis son lancement plus de 40 000 000 000 (Quarante milliards) de FCFA. Où va cet argent ? Quels en sont les bénéficiaires ? Monsieur ZUMBACH est allé porter tous ses compatriotes suisses pour venir l’aider à dilapider notre argent. Les quelques camerounais qui y travaillent sont réduits aux simples porteurs de fers rémunérés à 2500 FCFA/Jour lors des déploiements. Chose curieuse, tous les départements ministériels souscrivent pour la location des stands au même titre que les autres operateurs à des coûts exorbitants malgré les fonds débloqués. En gestion des finances publiques, c’est un double emploi. Ce réseau a réussi à faire disparaitre la grande foire de Tsinga organisée par notre chambre de commerce qui faisait entrer de l’argent dans les caisses de l’Etat.
A titre de rappel, ce même ZUMBACH a arraché le concept YAFE à un camerounais. La justice avait alors demandé qu’il paie un montant symbolique de FCFA 100 000 000 (Cent millions) comme dommage et intérêts à ce jeune camerounais. Chose qu’il a catégoriquement refusée. A quand la véritable justice dans notre pays !
En attendant que l’assemblée nationale mette fin à la saignée lors de la prochaine session budgétaire, nous demandons aux entreprises locales de ne plus participer à cet évènement qui est la plus grosse arnaque de l’histoire évènementielle du siècle. Nous invitons la presse nationale et internationale à mettre à nu ce vaste réseau de fuite de nos capitaux vers la suisse.
Nous demandons une fois de plus au Président du Tribunal Criminel spécial (TCS), au CONSUPE et à la CONAC de voir clair sur ce dossier pour sauver l’honneur du Cameroun.
DJIBRIL AMADOU
Secrétaire Exécutif du Mouvement Camerounais pour le Patriotisme Économique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *