Input your search keywords and press Enter.

Lutte contre le coronavirus: L’Asby offre des dons aux population D’obala


C’était le 10 juillet 2020 à Obala dans le département de la lekié région du centre par la présidente Marie Biloa Mballa.


Alors que le de-confinement laisse prévaloir un certain laxisme de la population camerounaise par rapport a la pandémie du covid 19, certains élites ont décide de continuer dans la sensibilisation.


C’est le cas de marie Mballa Biloa, la presidente de l’association des bayams sellams du Cameroun qui a décide à travers ONU femme d’offrir des dons aux villages Nkolguem 1 et 2, Nkolbene, Nkol Evodo et Ndji à Obala dans le département de la lekié région du centre.

“le congélateur national dit de ne plus se fier aux réseaux sociaux en cherchant la bonne information, nous sommes donc venus en direct ici dire a nos frères et sœurs que le coronavirus existe vraiment, nous avons donc remis ce petit dons car la plus belle femme ne pouvant donner ce quel possède”.

32 sauts à l’eau coulante, 14 cartons de savons, 06 sacs de riz de 25 kg, 07 sacs de riz de 05 kg, 200 masques et des cartons de préservatifs ont pour cela été distribués aux chefs de cantons des différents villages et présidentes d’associations par la présidente de l’association des bayams sellams qu’accompagnait le sous préfet de la localité qui a profité de cette occasion pour revenir sur la stratégie adopter pour combattre la pandémie dans sa circonscription.


” Nous les effectuons de plusieurs manière” direct par le biais des médias, soit à travers les relais que sont les leaders sociaux. j’entends par là les ministres des cultes, les responsables d’associations diverses parfois même, des descentes sur le terrain pour rencontrer des personnes vulnérables”.
Une pandémie qui connait une certaine réticente dans ces différents villages malgré les mesures prises par les différents chefs.


Avec le bulletin de santé du Cameroun rendu au 10 juillet 2020 qui présente 15173 cas confirmés 11173 guéris et plus de 320 décès, l’élan de générosité de marie Biloa Mballa, la présidente de l’association des bayams sellams est salutaire dans la mesure ou, elle permet l’éveil de conscience des riverains des villages Nkolguem 1 et 2, Nkol-Evodo et Ndji.


Olivier DONGMO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *