Input your search keywords and press Enter.

Kribi-Lolabé: mise en service de l’autoroute aux normes Internationales ce 29 juillet


Le rituel protocolaire est assuré par le Ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi. 18 points d’eau et des voies de rétablissement sur un linéaire de 22,6 km réalisés au bénéfice des populations riveraines, dans le cadre des aménagements connexes.


Dans une note signée, le 22 juillet 2022, le Ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, informait l’opinion publique qu’il allait procéder, ce 29 juillet 2022 à Kribi, à la mise en service de l’autoroute Kribi-Lolabé, infrastructure emblématique du programme de développement autoroutier, mis en œuvre par le Président de la république, Paul Biya.
Il est important de relever que la section autoroutière Kribi-Lolabé constitue la première phase de l’autoroute Edéa-Kribi-Lolabé. Elle vise en particulier à améliorer la compétitivité de la chaine de transport, à partir du Port autonome de Kribi ainsi que l’attractivité dudit port, à assurer la liaison entre ce pôle industrialo-portuaire de la ville éponyme et les grandes villes intérieures ainsi que les pays voisins dans les meilleures conditions de sécurité, de confort et de fluidité, puis à alléger les mouvements de transit dans la ville de Kribi.
Consistance de l’infrastructure
L’autoroute Kribi-Lolabé s’étend sur un linéaire de 38,5 km. Son profil en travers présente une infrastructure en 2 fois 2 voies extensibles à 2 fois 3 voies par un terre-plein central, avec 4,94 km de voie de raccordement en 2 fois 2 voies. Son tracé s’étend sur un linéaire qui part du village Mboro pour déboucher à Bilolo dans l’arrondissement de Kribi 2e. Cette section est reliée au Port de Kribi par une pénétrante de 1,24 km (avec en plus un prolongement de 775 m dans la voirie portuaire) et à la route nationale n° 7 Edéa-Kribi via une voie de raccordement de 3,7 km partant de la route nationale n° 22 (Yaoundé-Olama-Kribi).
L’exploitation et la maintenance de cette autoroute s’effectuent dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé, signé le 30 décembre 2020, avec le partenaire privé China Harbour Engineering company (Chec), pour le financement partiel, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance de l’ouvrage.
Des aménagements connexes ont été réalisés dans le cadre du projet, notamment 18 points d’eau et des voies de rétablissement (22,6 km) au bénéfice des populations riveraines. De même, des campagnes de sensibilisation des populations riveraines sur la consistance d’une autoroute et les contraintes liées au voisinage avec ce type d’infrastructure, ont été exécutées et se poursuivront selon la même note d’information.
Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.