Input your search keywords and press Enter.

Education de base : la Banque mondiale dote le Cameroun de 57 milliards Fcfa

L’annonce a été faite au cours au cours de la seconde session ordinaire du comité de pilotage du Programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun, le 27 novembre 2020. 

Destinée aux communes des trois régions septentrionales du Cameroun et de l’Est, qualifiées de Zep, cette enveloppe budgétaire servira de manière concrète au recrutement de 6 000 instituteurs en plus des 12 000 préalablement prévus, l’extension de la distribution gratuite des manuels scolaires essentiels à toutes les écoles primaires publiques du pays, la formation de 120 000 enseignants à l’utilisation de nouveaux curricula, et l’enrôlement de plus de 40 000 élèves dans les centres préscolaires communautaires des zones rurales. En mettant à la disposition du Cameroun un financement de 57 milliards Fcfa, la Banque mondiale vient ainsi de resserrer ses liens de coopération avec le Cameroun.

Toutefois, le ministre de l’Education de Base, Laurent Serges Etoundi Ngoa, par ailleurs président du Comité de pilotage du Programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun Parec, s’est félicité de cette perspective qui renforce les indicateurs d’amélioration de la qualité de l’éducation, à l’exemple du nombre d’enseignants à recruter, du nombre de manuels à distribuer et du taux de possession du manuel par élève.

Il faut rappeler que la Banque mondiale avait d’abord alloué un financement de 100 milliards Fcfa, pour la réforme de l’éducation et le développement des projets sociaux au Cameroun. Il reste au ministère de l’Education de Base d’en faire un bon usage.

Ernesthine BIKOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *