Input your search keywords and press Enter.

Coopération régionale maritime : le Cameroun prend la tête de la Regional Maritime University

C’est l’issue du Comité d’experts et de la 23e session du  Conseil d’administration de ladite institution universitaire, tenus du 17 au 19 mars 2020 à Yaoundé.

En présence des experts et des représentants des ministres des cinq pays membres à savoir : le Cameroun, le Ghana, la Gambie, le Libéria et la Sierra Leone, le chef de la délégation de la République du Libéria, Jonathan Shiancoe, a remis le drapeau de la Rmu – la Regional Maritime University à Jean Pierre Soh, secrétaire général du ministère camerounais des Transports et représentant du  ministre des Transports de la République du Cameroun. Désormais, les destinées de ladite institution universitaire reposent entre les mains de son nouveau président du Conseil d’administration, Jean Ernest Masséna Ngall- Bibéhè, ministre camerounais des Transports. Pendant deux ans, il a eu la charge de définir les orientations stratégiques et politiques du fonctionnement de l’institution.

Dans son discours de circonstance, le représentant du ministre camerounais des Transports a passé en revue les réalisations de l’institution. « Vous conviendrez tous avec moi que des progrès significatifs ont été enregistrés par la Regional Maritime University au cours des deux dernières années sous sa direction avisée. Parmi ceux-ci, figurent la construction d’un immeuble de deux niveaux constitué de bureaux pour le personnel de la Rmu, la création d’un fonds d’affectation spéciale pour le personnel de la Rmu, la composition d’un comité d’audit du Conseil d’administration et la reconnaissance significative de la prévoyance et des efforts considérables des fondateurs et des présidents actuels des pays membres de cette grande institution en leur conférant des doctorats honorifiques », a reconnu Jean Pierre Soh, avant de relever que le changement est en marche dans le secteur maritime. « En 2017, l’Omi – l’Organisation maritime internationale a entamé des discussions qui pourraient permettre la navigation des navires sans équipage sur les océans. Cela pourrait faire émerger une nouvelle main-d’œuvre dotée de nouvelles compétences, passant ainsi des emplois embarqués aux emplois à terre dans des centres opérationnels », a souhaité le représentant du ministre camerounais des Transports.

Outre cette confiance, la présidence du Comité d’experts est, depuis le 17 mars 2020, assurée par le Professeur Gérard-Marie Messina. Pendant trois jours, ledit comité a travaillé sur la vision financière et administrative de cette université. Ce comité a également la charge de faire le suivi des décisions des États membres. Autres aspects importants de cette 23ème session, le poste de directeur académique de l’université a été attribué à un ressortissant camerounais, Dr Denis Atehnja. Ce poste a un aspect hautement académique dans la mesure où il est le patron de tous les doyens et chefs de départements de ladite université.

Pour remercier le président de la République du Cameroun, Paul Biya, pour avoir contribué à l’érection de la Rmu comme institution internationale de référence, le Conseil d’administration s’est dit heureux de lui décerner le titre de « Doctorat Honoris Causas. » La cérémonie de remise de cette distinction a été reportée, à cause de la pandémie du Covid-19. En rappel, la Regional Maritime University est une institution internationale d’enseignement supérieur basée à Accra, au Ghana. Elle a obtenu le statut d’université à part entière, le 25 octobre 2007 et a été inaugurée par John Agyekum Kufuor, président de la République du Ghana. Le 1er octobre 1982, le gouvernement ghanéen a promulgué la Regional Maritime Law 1982 (Loi maritime régionale 1982). Elle fut suivie de la signature de la loi de transfert, remise de l’école à l’ancienne Conminmar – la Conférence ministérielle des États de l’Afrique de l’Ouest et du Centre sur les transports maritimes, aujourd’hui Omaoc – Organisation maritime de l’Afrique de l’ouest et du centre. L’école fut rebaptisée : The Rma – la Regional Maritime Academy.L’inauguration officielle de la Rma se déroula, le 26 mai 1983 en présence des pays et membres fondateurs à savoir : le Cameroun, la Gambie, le Ghana, le Libéria et la Sierra Leone. L’objectif global ayant présidé à la création de la Rma était de promouvoir la coopération régionale dans le secteur maritime en mettant l’accent sur la formation afin de garantir une croissance et un développement durables dans le secteur. 

Bertrand TJANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.