Input your search keywords and press Enter.

Congo-Vaccin contre la Covid-19 : Félix Tshisekedi ne prêche pas par l’exemple !

La décision du chef de l’Etat de la Rdc de ne pas se faire vacciner est entrain de porter un coup fatal  à la campagne systématique de vaccination qui a cours dans la plupart des pays.

Les multiples vaccins contre la Covid-19 ne finissent pas de nourrir des vives critiques par rapport à leur efficacité. Outre la réticence de plus en plus affichée de certaines populations, et le manque d’engouement autour de plusieurs vaccins, dans certains pays africains. La déclaration du président de la République démocratique du Congo est venue ajouter de la confusion dans cette vaste campagne de vaccination.

Cette sortie de la prééminence institutionnelle de la Rdc est diversement appréciée par la population congolaise qui ne sait pas si elle doit se faire vacciner ou pas, surtout au moment il y a l’apparition d’une nouvelle variante « très contagieuse » avec pour nom de baptême Delta. Les critiques du dirigeant Congolais sont portés vers le vaccin d’origine chinoise Astra Zeneca. Une attitude jugée indécente par certains leaders de l’opposition qui estiment que dans cette lutte engagée contre la Covid-19 en Rdc, le président Félix Tshisekedi devait prêcher par l’exemple, en acceptant de se faire administrer une dose de vaccin.

Prenant le contre-pied du président actuel de la République démocratique du Congo, certains opposants parmi lesquels Martin Fayulu et Seth Kikuni se sont fait vacciner. Néanmoins l’attitude du président Tshisekedi de ne pas se faire vacciner en émettant les doutes sur la fiabilité d’un vaccin porte largement atteinte à la campagne de vaccination initiée dans le pays. En deux mois et demi, moins de 60 000 personnes ont reçu une dose du vaccin AstraZeneca, le seul disponible dans le pays. Beaucoup de Congolais, à l’instar du président, doutent de l’efficacité du vaccin et de sa fiabilité.

Au demeurant, le président Tshisekedi fait une mauvaise campagne contre la vaccination anti-Covid-19 qui bat son plein en ce moment. En tant que président en exercice de l’Union africaine, le président Congolais devait procéder autrement, dans la mesure où cette institution vient de passer la commande de plusieurs doses de vaccin AstraZeneca. Une mauvaise publicité, somme toute contre les vaccins anti-covid-19 qui ne font pas courir en Afrique de façon globale.

Emmanuel MVELE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.